Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

L'ASFC envisage un système de reconnaissance faciale par smartphone pour le franchissement de la frontière


L'ASFC envisage un système de reconnaissance faciale par smartphone pour le franchissement de la frontière
[Zapp2Photo/Shutterstock]

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) envisage une nouvelle technologie qui permettrait aux voyageurs d'utiliser la technologie de reconnaissance faciale pour s'identifier à l'aide de leur téléphone intelligent lorsqu'ils traversent la frontière, rapporte la Presse canadienne.


LIRE PLUS – Enquête mondiale de l’IATA: hausse de la confiance des passagers envers l’identification biométrique  


Le projet fédéral vise à faciliter une expérience de voyage plus rapide et plus transparente.  

Ottawa a récemment publié un avis de recherche de solutions techniques auprès d'éventuels fournisseurs, prévoyant un budget de 25 M$US. Selon la PC, la nouvelle technologie permettrait de faire correspondre la photo d'identité d'un voyageur avec un égoportrait (selfie) pris à l'aide d'un appareil mobile.


Pas pour demain !

L'outil futuriste ne prendra toutefois pas forme de sitôt. Un projet pilote en cours de préparation est encore prévu dans deux à quatre ans, selon la PC. On considère aussi que l'initiative pourrait susciter une certaine controverse.

La PC indique qu'une coalition de défense des libertés civiles basée à Ottawa a déjà fait part de ses inquiétudes concernant la protection de la vie privée et l'obligation de rendre des comptes. L'ASFC, quant à elle, assure qu'elle veille à ce que la vie privée des voyageurs et les informations les concernant soient toujours protégées.


LIRE PLUS – Air Canada teste la reconnaissance faciale pour la vérification de l'identité  


Pas nouveau dans l'industrie du voyage

Cela dit, il convient de noter que la technologie de reconnaissance faciale n'est pas un concept nouveau dans l'industrie du voyage. 

Air Canada, par exemple, a lancé en février 2023 un programme pilote qui permet à certains passagers de l'aéroport international de Vancouver d'embarquer sans présenter de pièce d'identité ou d'accéder aux salons de l'aéroport international Pearson de Toronto grâce à la reconnaissance faciale.

La technologie est également utilisée pour les détenteurs de cartes Nexus revenant des États-Unis et d'outre-mer.


LIRE PLUS – Carnival étend l'utilisation de la biométrique faciale aux ports d'attache  

LIRE PLUS – WestJet teste une technologie de reconnaissance faciale préembarquement  



 


Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et X – Twitter.






Indicateur