Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Journée des conseillers en voyages: Les robots comme ChatGPT ne pourront jamais vous remplacer!


Journée des conseillers en voyages: Les robots comme ChatGPT ne pourront jamais vous remplacer!
[PhonlamaiPhoto’s Images]

Si vous demandez à un robot conversationnel comme ChatGPT ce qu'est le « Mois de l'agent de voyage », il vous répondra sans doute qu'il s'agit d'une célébration annuelle qui honore les professionnels de l'industrie du voyage. 

Ce que les robots savent à votre sujet

Le robot pourra dire qu'au cours du mois de mai, les agents de voyage du monde entier sont honorés pour leur travail acharné, leur expertise et leur dévouement à aider les gens à réaliser leurs rêves de voyage.

Il saura reconnaître la valeur du travail d'un agent de voyage, en particulier dans le monde actuel, où les voyages sont devenus de plus en plus complexes et où les clients ont besoin de plus de conseils pour s'y retrouver parmi les différentes options qui s'offrent à eux. 

L'intelligence artificielle (IA) – en particulier les logiciels de chatbot qui imitent la conversation humaine – saura aussi reconnaître que les agents de voyages sont des experts et qu’ils aident leurs clients à choisir les meilleures destinations, les meilleurs forfaits, les meilleurs hôtels, les meilleurs moyens de transport et bien plus encore...

Enfin, cette technologie vous dira probablement que le « Mois de l'agent de voyage » est l'occasion pour les professionnels du secteur de se réunir pour partager leurs expériences, leurs défis et leurs idées pour améliorer leur travail. 

Somme toute, les chatbots comme ChatGPT semblent avoir tout compris, n’est-ce pas ?

Mais est-ce vraiment le cas ? 


Ce que les robots ne savent pas

Ce que cette technologie ne sait pas, c'est que les conseillers en voyages sont des maîtres de la connexion humaine, qui font en sorte que les gens se sentent vus et appréciés. 

L'intelligence artificielle n'entretient pas les mêmes relations personnelles avec les fournisseurs que les conseillers en voyages.

Un robot peut-il créer une expérience personnalisée qui ne figure pas dans la brochure, spécifique aux intérêts du client, avec des avantages exclusifs ?  

Peut-il orchestrer un mariage pour un groupe de 200 personnes, venant de plusieurs pays, dans un château de la campagne française ? Pourrait-il organiser un circuit gastronomique d'une journée au Portugal ? Les chatbots savent-ils si les visites se font vraiment en petits groupes ? 

L'intelligence artificielle peut-elle mettre en lumière la valeur d'une expérience ? Sait-elle si l'argent généré par le tourisme reste dans la destination ? Comprend-elle intrinsèquement l'impact profond des voyages et du tourisme sur une communauté ? 

La technologie ne sait pas si la lumière est belle au lever du soleil dans la suite romantique de ce complexe de luxe tout compris. Elle ne sait pas non plus pourquoi une famille de cinq personnes avec de jeunes enfants pleins d'énergie serait mieux lotie au centre de villégiature B qu'au centre de villégiature A.

Au fait, l'intelligence artificielle a-t-elle déjà essayé un toboggan aquatique ? A-t-elle déjà senti une brise océanique ? A-t-elle goûté du poulet jerk jamaïcain ou un taco mexicain frais ? 

Certes, les robots conversationnels peuvent proposer des suggestions de plage… Mais un robot sait-il ce que c'est que d'avoir du sable entre les orteils ?

Bien sûr, les chatbots peuvent suggérer toutes sortes de croisières. Mais savent-ils pourquoi ce couple de millénariaux actifs préférera une marque plutôt qu'une autre ? Les robots connaissent-ils assez bien le client pour déterminer ce qui lui convient le mieux entre une croisière fluviale en Europe ou une expédition polaire en Antarctique ? 

Et si les choses se gâtent, par exemple en cas de grève dans un aéroport, de fermeture soudaine des frontières d'un pays ou d'annonce d'une pandémie mondiale – que Dieu nous en préserve ! –, un outil informatique pourra-t-il gérer la crise comme le ferait un conseiller en voyages ? 


« Privilégier l'humain »

La connexion humaine est l'élément vital de la réussite d'une agence de voyages. À l'ère des raccourcis créatifs, des réponses biaisées générées par ordinateur et des contenus peu fiables, il est plus important que jamais de « privilégier l'humain ».

Le monde a besoin de talents vivants et qualifiés, car il se rend compte des pièges de l'information synthétisée.

Oui, l'IA offre des possibilités infinies. Oui, elle peut être un formidable outil de brainstorming dans le domaine du voyage.

Mais les robots ne peuvent pas remplacer les attributs clés d'une entreprise de services : le contact humain et, surtout, le cœur humain.

En cette Journée (et ce Mois) des agents de voyage, Pax Global Media salue tous les professionnels du voyage qui travaillent sans relâche pour transformer les rêves de voyage de leurs clients en une réalité significative et authentique.

Vous avez plus de cervelle qu'un robot n'en aura jamais. Les vrais créateurs, c’est vous !





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur