Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

TravelBrands restructure certains secteurs de son entreprise en vertu d'une procédure de protection contre ses créanciers


TravelBrands restructure certains secteurs de son entreprise en vertu d'une procédure de protection contre ses créanciers

Frank DeMarinis, chef de la direction de TravelBrandsCertains problèmes isolés hérités après l’acquisition de Thomas Cook Canada Inc, en 2013, ont forcé TravelBrands à demander la protection contre ses créanciers.

TravelBrands Inc. a en effet annoncé aujourd’hui qu’elle a obtenu une ordonnance de la Cour supérieure de justice de l’Ontario (division commerciale) lui accordant la protection contre ses créanciers en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (« LACC »). TravelBrands a engagé cette procédure en vertu de la LACC afin de se donner le temps et la stabilité nécessaires pour restructurer certains secteurs isolés de son entreprise. 

« Nos marques de grossistes et de détail poursuivent leurs activités et absolument aucun changement ne sera apporté au service et au soutien que nos clients s’attendent à recevoir de nous. En ce qui concerne nos partenaires externes, les affaires se poursuivent comme à l’habitude. », a déclaré Frank DeMarinis, chef de la direction de TravelBrands.

La Société a communiqué avec les divers organismes de réglementation pour s’assurer qu’ils sont au courant des développements chez TravelBrands. Elle dispose de suffisamment de liquidités pour poursuivre ses activités comme à l’habitude sous la protection de la LACC. 

« TravelBrands se place sous la protection de la LACC avec le soutien de ses créanciers et investisseurs afin de ressortir plus solides après cette procédure sur le plan financier et mieux positionnés pour l’avenir », a ajouté Frank DeMarinis. 

 

En vertu de l’ordonnance initiale, TravelBrands a notamment obtenu une suspension d’instance en vertu de laquelle les créanciers ne sont pas autorisés à présenter des réclamations contre la Société et ses filiales durant la procédure en vertu de la LACC. Le tribunal a nommé KPMG en tant que contrôleur (le « contrôleur ») de la Société dans le cadre de la procédure. La suspension d’instance octroyée en vertu de l’ordonnance initiale sera d’une durée de 30 jours. Cependant, la Société peut demander qu’elle soit prolongée dans le cours normal des activités et à tout moment durant cette période de 30 jours.  

Des renseignements supplémentaires au sujet de la procédure en vertu de la LACC engagée par la Société, y compris les documents judiciaires, seront postés sur le site Web du contrôleur, à http://www.kpmg.com/Ca/en/services/Advisory/TransactionRestructuring/CreditorlinkSites/TravelBrands/Pages/default.aspx.  

TravelBrands communiquera d’autres mises à jour tout au long de ce processus de restructuration.  

Indicateur