Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Bombardier supprime à nouveau des postes


Bombardier supprime à nouveau des postes

Dans un effort de rationalisation de ses effectifs de production de sa branche aéronautique, Bombardier a annoncé ce jeudi matin la suppression de 1750 postes.

La ville de Montréal est durement touchée par cette décision puisque ce sont 1000 employés qui vont recevoir un avis de mise à pied.

Selon Alain Bellemare, le nouveau président de la multinationale montréalaise, cette nouvelle mesure visant à un retour à la rentabilité était inévitable au regard de la faiblesse du marché des avions commerciaux et notamment du segment des avions d’affaires. L’unité produisant les appareils Global 5000 et 6000 doit faire face à une conjoncture économique mauvaise. Cela s’ajoute aux retards accumulés et à l’explosion des coûts du programme CSeries dont les premiers aéronefs devraient être livrés en 2016.

Cette abolition de postes s’ajoute à la vague de licenciement de 1000 autres employés survenue en janvier 2015 après la « mise en pause » du projet LeaJet 85.

Indicateur