Protégez-vous!

07-03-2017 9:30

Ceci est le deuxième article d’une série de communications sur la fraude, présentée par l’ATOQ, en partenariat avec l’ACTA et CATO et rendue possible grâce au soutien de PAXnouvelles.com.

À la base, les gens sont honnêtes donc votre meilleure protection demeure, tout simplement, de connaître votre client.

En fait, il faut bien le connaitre. Rappelez-vous, la minute où vous commencez à transiger avec une nouvelle personne, vous êtes à risque, même si cette personne vous semble plutôt amicale.

atoq_protegezvousA&Efr.png

Les premières questions à se poser : Comment puis-je bien me protéger ? Quels outils puis-je utiliser ?

Malheureusement, le niveau de protection que les agents de voyages ont à leur disposition en ce moment, est comparable à la protection donnée à Adam et Ève… C’est à dire très peu !

Votre meilleure défense est de rester prudent jusqu’à ce que les clients vous prouvent qu’ils sont dignes de confiance et ce sur une plus longue période de temps.

Il existe des outils simples et facilement disponibles que vous pouvez appliquer afin de vous protéger contre les tentatives de fraude.

ATTENTION ! L’attaque peut provenir de n’importe OÙ !

atoq_pirate_cc_nb_pays couleurs3.jpg

Malheureusement, à plusieurs reprises, des situations de fraude auraient pu être évitées en validant ces informations simples. Voici ces trucs gratuits :

1) Évitez toutes les transactions avec des cartes de crédit étrangères.

a. Utiliser le “BIN checker” pour vérifier la banque émettrice de la carte de crédit (entrer les 6 premiers chiffres) : www.binlist.net

2) Demandez à votre client son adresse résidentielle et vérifier sur “Google maps” pour valider si ça correspond à ce que ce client vous a dit : a. https://www.google.ca/maps/

3) Demandez au client de vous fournir un numéro de téléphone fixe à titre de point de contact. a. Faites une recherche inverse pour valider son adresse b. www.canada411.ca

4) Référez-vous aux médiaux sociaux afin de s’assurer si son profil existe et si tout semble “correct”

a. https://www.facebook.com/CanadaPeopleFinder/

b. LinkedIn

c. Site de recherche: www.pipl.com

d. IP lookup: http://whatismyipaddress.com/ip-lookup

Au besoin, un outil payant, à prix raisonnable, pour de plus grandes organisations:

1) eMailage

a. www.emailage.com

b. Ce logiciel évalue le risque associé au courriel utilisé par le client. Par exemple, ça détermine depuis quand ce courriel existe et s’il a été impliqué antérieurement dans des cas de fraude. En fait, plus le courriel est récent, plus c’est risqué.

c. Il en coute 108 $US par mois pour vérifier 1000 courriels; peut être utilisé manuellement à travers une extension dans votre navigateur

RAPPELEZ-VOUS : les fraudeurs comptent sur notre ‘nature confiante’, donc… Ne croyez rien jusqu’à preuve du contraire !

Même des vérifications de base ou autre information aideront à réduire la fraude !

atoq_fraud_logoFRA.png