Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Transat atteint une rentabilité record pour un 3e trimestre


Transat atteint une rentabilité record pour un 3e trimestre
Annick Guérard, présidente et cheffe de la direction de Transat.

Pour le troisième trimestre terminé le 31 juillet 2023, Transat A.T. se flatte d’avoir généré un bénéfice net record et dégagé un résultat net positif pour la première fois depuis la fin de 2019.

« Ces résultats témoignent de notre qualité d'exécution globale et de notre capacité à répondre à la demande soutenue des clients de façon rentable », commente Annick Guérard, présidente et cheffe de la direction de Transat.

Elle précise que les revenus de 746,3 M$ du troisième trimestre ont été supérieurs de 6,8 % aux niveaux de 2019, malgré une baisse de 14 % de la capacité. Le BAIIA (Bénéfice Avant Intérêts, Impôts et Amortissements) ajusté a aussi atteint le niveau record de 114,8 M$, une augmentation de près de 85 %.

« La forte demande pour les voyages loisirs a généré des rendements de 29 % supérieurs à ceux de 2019 », résume Annick Guérard.

LIRE PLUS – Performance de Transat au 2e trimestre: «La table est mise pour un été dynamique» – Annick Guérard   


Transat rehausse sa cible

La présidente et cheffe de la direction estime que « Transat terminera l'exercice 2023 sur cette solide lancée ». Par conséquent, la Société rehausse la cible de marge de résultat d'exploitation ajusté pour l'exercice, précédemment de 5,5 à 7 %, pour la faire passer à une cible de 7,5 à 8 %.


Capacité disponible accrue de 23 %

Mme Guérard ajoute qu’à l'approche de la saison hivernale, l'ajout de trois nouveaux appareils A321LR et un A321ceo à la flotte de Transat contribuera à augmenter la capacité disponible de 23 %.

« Ces appareils seront déployés sur nos routes les plus rentables et vers de nouvelles destinations prometteuses. À ce jour, le nombre de réservations effectuées à l'avance est supérieur à celui de l'exercice précédent, ce qui, combiné à des prix supérieurs, augure bien pour le début du nouvel exercice », explique-t-elle.

Perspectives

Pour la suite des choses, Transat estime que la combinaison de la demande robuste et des prix à la hausse lui permettra de faire face à un contexte de coûts qui demeurent généralement élevés et volatiles.

La société mentionne qu’à ce jour, bien que les coefficients d'occupation pour le quatrième trimestre soient inférieurs de 2,2 points de pourcentage à ceux de 2019, les revenus aériens unitaires, exprimés en revenus par passager-mille (ou « yield »), sont 26 % plus élevés.

« Les dépôts records de clients pour un troisième trimestre témoignent de la résilience de la demande, ce qui devrait permettre à Transat d'améliorer davantage sa situation financière », ajoute Patrick Bui, chef de la direction financière de Transat.

C’est dans ce contexte, en tenant compte des solides résultats des neuf premiers mois de l'exercice 2023, que Transat augmente la cible d'une marge de résultat d'exploitation ajusté1 de 5,5 à 7 % à une cible de 7,5 à 8 % pour l'exercice.

Alors que Transat « continue de développer méthodiquement son offre », la Société avance que la tendance actuelle du marché en ce qui concerne la demande et les prix demeure favorable pour le début du nouvel exercice.

Ci-dessous, nous reproduisons les faits saillants du troisième trimestre tels que présentés par Transat.




Faits saillants du troisième trimestre

  • Pour le troisième trimestre, la Société a affiché des revenus de 746,3 M$, soit 238,0 M$ de plus que pour la période correspondante de 2022, lors de laquelle ils avaient atteint 508,3 M$. En 2022, les revenus de la Société se remettaient des chutes drastiques de la demande et des annulations massives de réservations suivant l'apparition du variant Omicron.
  • Les activités se sont soldées par un résultat d'exploitation de 64,4 M$, comparativement à une perte d'exploitation de 93,2 M$ en 2022, soit une amélioration de 157,6 M$.
  • Le BAIIA ajusté s'est élevé à 114,8 M$, comparativement à une perte de 57,8 M$ en 2022, soit une amélioration de 172,6 M$.
  • Le résultat net s'est établi à 57,3 M$ (1,49 $ par action), par rapport à une perte nette de 106,5 M$ (2,82 $ par action) lors du trimestre correspondant de l'exercice précédent.
  • Excluant les éléments non liés à l'exploitation, Transat affiche un résultat net ajusté de 42,3 M$ (1,10 $ par action) pour le troisième trimestre de 2023, comparativement à une perte nette ajustée de 120,9 M$ (3,20 $ par action) en 2022.






Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur