Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Premier trimestre de 2023: Transat s'oriente vers le retour à la rentabilité


Premier trimestre de 2023: Transat s'oriente vers le retour à la rentabilité
Annick Guérard, présidente et cheffe de la direction de Transat A.T.

« L'élan de la fin 2022 se poursuit et nos scénarios financiers se confirment. Transat est sur une trajectoire ascendante et s'oriente vers le retour à la rentabilité », déclare Annick Guérard, présidente et cheffe de la direction de Transat A.T., en présentant les résultats du premier trimestre de 2023 – « un fort trimestre dans un contexte exigeant », précise la compagnie.

LIRE PLUS – Transat conclut 2022 sur des perspectives encourageantes: les gens voyagent malgré l’inflation!  


Pour la période, Transat déclare ainsi des revenus de 667,5 M$; un résultat d'exploitation ajusté de 3,3 M$; et une perte d'exploitation de 38,1 M$.

« Au premier trimestre de 2023, les revenus ont plus que triplé par rapport à la période correspondante de 2022 », se félicite Mme Guérard.

Elle précise que pour l'ensemble des marchés (combinant les destinations européennes et vers le Sud), Transat a offert une capacité comparable à celle de 2019. La compagnie dit avoir enregistré des coefficients d'occupation satisfaisants de 84,5 %.


Un contexte exigeant, mais favorable

Si les taux de remplissage ont été légèrement inférieurs au premier trimestre, poursuit la présidente, cet écart a été largement compensé par des prix plus élevés – « puisque les revenus aériens unitaires ont augmenté par plus de 20 % comparativement au premier trimestre de 2019 ».

Le résultat d'exploitation ajusté de 3,3 M$ que ces circonstances ont permis à Transat de dégager pour cette période représente une amélioration de 39,7 M$ par rapport au premier trimestre de 2022, mentionne Annick Guérard.

« Ces résultats sont encourageants, d'autant plus que le premier trimestre, qui se situe entre deux pics d'affluence, est traditionnellement le plus faible de l'année », souligne-t-elle.

Transat réaffirme donc la cible d'une marge de résultat d'exploitation ajusté de 4 à 6 % pour l'exercice.

« La résilience de la demande pour le voyage aide à composer avec la pression sur les coûts d'exploitation en soutenant les prix. Le contexte comporte donc ses exigences, mais demeure favorable à la reprise du voyage et à la relance de Transat », conclut Annick Guérard.

Intempéries météorologiques et difficultés opérationnelles

Transat se flatte d’avoir agi avec prudence et rigueur afin de saisir les opportunités de marché, tout en minimisant les risques liés aux opérations pendant ce premier trimestre.

La Société affirme avoir su bien manœuvrer à travers « les nombreux délais et retards, causés par des intempéries météorologiques et des difficultés opérationnelles, qui sont survenues dans plusieurs aéroports d'Amérique du Nord entre la fin de décembre 2022 et le début de janvier 2023 ».

« Cette juste mesure dans la capacité déployée aura bien servi Transat et ses voyageurs. Transat a ainsi retrouvé une forte activité, tout en respectant sa réputation d'excellence en matière de service à la clientèle », fait-on valoir.

Perspectives

Transat envisage le deuxième trimestre et l'ensemble de l'exercice 2023 avec optimisme.

En effet, bien que les coefficients d'occupation soient inférieurs de 3 points de pourcentage à ceux de 2019, les revenus aériens unitaires sont largement plus élevés et affichent une hausse de plus de 25 %.

Les dépôts clients sont un niveau record, à 898,3 M$, dépassant de 11 % le record précédent de janvier 2020. Ils soutiennent ainsi la cible d'une marge de résultat d'exploitation ajusté de 4 à 6 % pour l'exercice.

Transat affirme que la combinaison de la demande et des prix à la hausse lui permettra de faire face à un contexte de coûts plus élevés.

Bien qu'il soit tôt pour avoir une vue d'ensemble sur l'été, les tendances de l'hiver semblent vouloir se poursuivre pour l'été 2023.

Pour l'ensemble de l'exercice 2023, la Société prévoit déployer une capacité équivalente à 90 % de celle de 2019. Ce niveau est en accord avec les projections de l’IATA sur les marchés principaux desservis par Transat, précise-t-on.

Dans la formulation de ses énoncés prospectifs, la Société mentionne s’être basée sur un ensemble d'hypothèses, notamment une croissance modérée du PIB canadien prenant en compte le risque d'une courte récession, un taux de change à 1,34 $CA pour 1 $US et un prix moyen du gallon de carburant d'aviation à 4,50 $CA.




Faits saillants du premier trimestre de Transat A.T.

  • Pour le premier trimestre, la Société a affiché des revenus de 667,5 M$, soit 465,0 M$ de plus que pour la période correspondante de 2022, alors qu'ils avaient atteint 202,4 M$. En 2022, la Société avait dû annuler près de 30 % de ses vols à la suite de la chute de la demande et des annulations de réservations en raison de l'apparition du variant Omicron.
  • Les activités se sont soldées par une perte d'exploitation de 38,1 M$, comparativement à 73,8 M$ en 2022, soit une amélioration de 35,7 M$. L'amélioration du résultat d'exploitation comparativement à 2022 a été alimentée par la demande qui a été soutenue, mais a été freinée par une hausse importante du prix du carburant, alors que ce dernier affichait une hausse de 46 %.
  • Le résultat d'exploitation ajusté1 s'est élevé à 3,3 M$, comparativement à une perte d'exploitation ajustée1 de 36,4 M$ en 2022, soit une amélioration de 39,7 M$.
  • La perte nette s'est établie à 56,6 M$ (1,49 $ par action diluée), par rapport à 114,3 M$ (3,03 $ par action diluée) lors du trimestre correspondant de l'exercice précédent.
  • Excluant les éléments non liés à l'exploitation, Transat affiche une perte nette ajustée1 de 61,6 M$ (1,62 $ par action) pour le premier trimestre de 2023, comparativement à 95,3 M$ (2,53 $ par action) en 2022.





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur