Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

PAX lève son chapeau à Sam Char


PAX lève son chapeau à Sam Char
Sam Char
Wazna Azem

Un homme d’exception au parcours exceptionnel!

Il y a quelques jours, Vacances Sunwing Québec annonçait le départ à la retraite, le 1er juin, de son vice-président exécutif, Sam Char.

La présidente de Pax Global Média inc., Uguette Chiasson, a convaincu son ami de longue date de se confier aux lecteurs de PAX à propos de son long et fructueux parcours dans l’industrie – et à propos de ses projets pour le futur !

« Sam était toujours là ! »

Uguette tient d’abord à souligner que son immersion dans l’univers des médias liés au voyage est largement attribuable à Sam.

Uguette Chiasson et Sam Char.

« Sam a été mon mentor pendant des années, me guidant à travers tous les aspects de l'industrie. Toujours présent dans les moments difficiles, il répondait à mes appels sans faute. Lorsque j'ai établi des bureaux à Toronto et à Vancouver pour conquérir le marché canadien, les défis étaient nombreux : mon niveau d'anglais n'était pas optimal, la concurrence était féroce, et les investissements nécessaires considérables... Mais Sam était là pour fournir ses précieux conseils. Sans lui, PAX n'aurait peut-être pas connu le succès qu'il connaît aujourd'hui. Merci, cher Sam ! Notre amitié perdurera, même si tu décides de quitter l'industrie. D’ailleurs… vas-tu vraiment la quitter ? »

Un humain aux multiples facettes 

La plupart des gens dans l’industrie connaissent déjà bien Sam Char. Mais pour moi, qui écris ces lignes, cette entrevue constituait une première rencontre.

Découvrir la personnalité chaleureuse qui se cache derrière ce nom connu s’est avéré une agréable surprise ! J’ai découvert que Sam Char est bien plus qu’un homme d’affaires accompli.

J’ai découvert un homme sensible et humain. Notre rencontre a d’ailleurs débuté par une confidence sur l’émotion qu’il a ressentie à la suite de l’annonce de son départ à la retraite. Sam a été enseveli de messages de collègues, partenaires et amis de l’industrie. Certains ont même versé des larmes, s’étonne-t-il, profondément touché lui aussi.

J’ai découvert que le VP exécutif de Vacances Sunwing est un homme aux multiples talents. Par exemple, je savais qu’il accompagnait son ami et partenaire d’affaires Colin Hunter dans sa scintillante carrière de crooner. Mais j’ai été surprise d’apprendre qu’il est lui-même chanteur à temps perdu (on peut d’ailleurs apprécier sa voix sur Spotify) !

Colin Hunter et Sam Char.

Amateur d’arts martiaux, Sam Char est également un ancien instructeur et champion de Taekwondo. De son passage à l’école du grand maître Chong Lee, il a tiré des leçons de sagesse qui l’ont guidé tout au long de sa vie personnelle et professionnelle.

Par ailleurs, Sam est aussi un écrivain prolifique, avec plusieurs ouvrages à son actif. Parmi ceux-ci figure un livre d’autodéfense pour les femmes, condensant des conseils essentiels pour faire face à des situations difficiles.

À gauche : Sam Char devant un portrait du grand maître de Taekwondo Chong Lee.

À ses heures, Sam est aussi un penseur, un brin philosophe. Il se plaît à ponctuer ses échanges de sages proverbes. Il parvient aisément à exprimer des idées complexes et des pensées profondes de manière concise et percutante. C’est une caractéristique remarquable !

Mais surtout, Sam Char est un passionné, capable de faire preuve d’une rigoureuse discipline. Combiné à sa détermination, cela l’a bien servi tout au long de sa carrière !

« L’industrie du voyage et de l’aviation sont des domaines passionnants, mais très volatiles. Il y a tellement de facteurs qui peuvent tout faire bousculer, que ce soit le prix du pétrole ou les taux de change. […] J’ai rencontré et surmonté de nombreux défis au fil des ans. Mais je ne me suis jamais laissé arrêté ! » témoigne-t-il.

De l’aviation à l’entrepreneuriat

Le parcours de Sam Char dans l’industrie a débuté chez Air Canada en 1977. Il y a travaillé pendant 13 ans, évoluant du poste d’agent passager à celui de superviseur, puis intégrant le département des ventes. Ces expériences l’ont marqué profondément.

Il a ensuite rejoint Nationair, où il a occupé des postes dans les ventes et le marketing, gérant la base à Montréal tout en étant responsable de la commercialisation des vols depuis Bruxelles. Après la faillite de Nationair en 1993, Sam s’est lancé dans l’entrepreneuriat (il était déjà actif dans l’immobilier).

Il a fondé Vacances Air Pax, initialement une agence de billets d’avion, puis développé les réservations d’hôtels et l’achat-rachat, établissant un partenariat avec Canada 3000. Après avoir vendu sa société à Canada 3000, il a intégré l’équipe de Vacances Signature comme responsable du bureau de Montréal. Puis il a rejoint Sunwing…

Chez Sunwing, il a touché à tous les aspects de l’écosystème du tourisme, jouant un rôle crucial dans le développement de Sunwing Québec, augmentant le nombre de sièges et le chiffre d’affaires de manière significative.

Sans surprise, Sam considère son expérience avec Sunwing comme le point culminant de sa carrière. Faire croître l’entreprise au Québec représentait bien des défis, mais il était plus que déterminé à les relever !

Sa philosophie de travail…

Sam Char souligne que sa philosophie de travail repose sur la priorité accordée à l’humain.

Il insiste sur l’importance de la confiance, tant en soi qu’envers les autres. Il trouve essentielle cette valeur dans son approche du leadership. Pour lui, un entrepreneur est constamment en mouvement, prenant en compte non seulement ses obligations financières et ses engagements, mais aussi le bien-être de son équipe.

À gauche : Sam Char entouré de Lyne Chayer et Marie-Josée Carrière. À droite : Sam Char et Colin Hunter.

Sa plus grande réussite…

À l’instar de son ami Colin Hunter, fondateur du Groupe de Voyage Sunwing, Sam Char accorde une grande importance à la famille. Il estime que le soutien familial est un ingrédient essentiel du succès. Insistant aussi sur l’importance du soutien marital dans les affaires, il attribue une grande part de sa réussite à sa femme.

Heureux père de deux enfants, Sam Char éprouve une immense fierté à voir ses enfants réussir dans leurs propres voies. « Je travaille avec Julien depuis plus d’une douzaine d’années et c’est un privilège que je chéris particulièrement », déclare-t-il. Il fait également l’éloge de sa fille Éliane, diplômée du Molson Business Institute de l’Université Concordia, qui travaille à l’Université de Montréal.

Par-delà tous ses succès professionnels, Sam Char affirme que ses enfants sont sa plus grande réussite !

« Je tourne la page sur une note très positive »

Initialement prévue avant la pandémie, la retraite de Sam Char a été retardée au 1er juin 2024. Pas question pour le capitaine d’abandonner le navire et l’équipage durant la tempête !

Aujourd’hui, il s’apprête à quitter son poste avec la satisfaction du devoir accompli. Et il n’est nullement inquiet de l’avenir de Vacances Sunwing.

« J’ai une grande confiance en Lyne Chayer, avec qui j’ai travaillé pendant 5 ans, poursuit-il. Je sais que la relève et la continuité sont assurées avec elle et toute l’équipe de direction, dont je suis fier d’avoir fait partie pendant de nombreuses années. »

Lyne Chayer et Sam Char.

Sur le plan personnel, il entrevoit également le prochain chapitre de sa vie avec optimisme et enthousiasme.

« Aujourd’hui, je veux vivre à mon propre rythme, dit-il. Après 40 ans dans le monde du voyage, je peux dire que je tourne la page sur une note très positive. »

Mais s’il se retire, Sam ne se retirera pas très loin… Certes, il ne s’impliquera plus dans le quotidien opérationnel, mais il demeurera actionnaire de Vacances Sunwing et de Blue Diamond.

« Je ne serai plus obligé de m’habiller en costume ni de me raser de près tous les jours. Mais je garderai mon ordinateur et mon numéro de téléphone à portée de main  », confie-t-il en riant.

Il compte également poursuivre son implication dans le secteur immobilier. « Je vais rester présent, avec un petit bureau dans la bâtisse... et je ne manquerai pas de ramener des cafés aux réceptionnistes », lance-t-il.

Sam Char

Des conseils pour la relève ?

En conclusion, nous avons demandé à Sam Char quels conseils il aimerait donner aux jeunes personnes entamant leur parcours dans l’industrie. Sa réponse est simple, mais puissante : ne pas avoir peur et foncer !

En même temps, il encourage les membres de la relève à rester authentiques et à demeurer fidèles à leurs valeurs personnelles.

Plus important encore : Sam Char les incite à cultiver à leur tour les valeurs de « rigueur et discipline », ces vertus qu’il a développées grâce aux arts martiaux et qui l’ont si bien servi, quotidiennement, tout au long de sa carrière…

On garde ces précieux conseils en tête… Et on souhaite à Sam la meilleure des retraites !



Indicateur