Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

PAX à destination: Iberostar Cuba mise sur les roadtrips et les hôtels urbains pour diversifier son offre


PAX à destination: Iberostar Cuba mise sur les roadtrips et les hôtels urbains pour diversifier son offre
[Anne Pélouas / Pax global Media]

La marque hôtelière Iberostar Cuba compte sur les Canadiens cet hiver et les saisons futures pour pousser son offre, et ce, non seulement pour ce qui est du tourisme balnéaire, mais aussi sur les segments moins connus des roadtrips en terre cubaine, incluant des villes comme La Havane et Trinidad.

Pax Nouvelles a pu récemment « vivre » un tel roadtrip en compagnie de David Seguí Sánchez, responsable marketing pour Iberostar Cuba. La marque, créée en 2022, vise justement à « mettre de l’avant l’expérience cubaine dans la grande famille Iberostar, avec des hôtels de qualité supérieure aussi bien en ville qu’en bord de mer », précise Alexei Torres Velasquez, directeur du marketing.

C’est aussi le sens de la campagne de marketing lancée en août dernier et qui souhaite la « bienvenue chez Iberostar Cuba à ceux qui aiment la mer, mais qui aiment aussi les villes et la culture cubaine ».

Si tel est votre cas, poursuit M. Torres Velasquez, « demandez à votre conseiller de Vacances Air Canada, de Sunwing, d’Air Transat ou de Caribe Sol de vous organiser un roadtrip de 7 à 15 jours avec Iberostar Cuba qui a les hôtels les mieux situés en ville et à la plage » !

Iberostar Coral Encenachos.  [Anne Pélouas / Pax global Media]


Pour explorer la partie ouest de l’île, il suggère par exemple de passer deux jours à Varadero, deux à La Havane, deux à Trinidad et le reste du séjour de retour à Varadero.

Sur six jours, on peut aussi, selon lui, construire un séjour de deux nuits au Selection Holguin, deux autres nuits au Selection Esmeralda, une nuit au Selection Ensenachos et finir en beauté au Grand Trinidad.

En deux semaines, on a tout le temps de séjourner deux ou trois jours à La Havane, deux à Trinidad, deux ou trois à Cayo Cruz, quatre à Holguin (avec visite à Santiago de Cuba) et trois à Varadero.


Iberostar Selection Holguin. [Anne Pélouas / Pax global Media]


Près des villes, il est facile de profiter de magnifiques plages en moins de deux heures de route, mais il faut être prêt à 3 à 5 heures de trajet certains jours avec une voiture de location.

C’est cependant la meilleure façon de « voir du pays », comme nous avons pu le constater en traversant campagne et villages, parfois en bord de mer ou au pied de sierras d’Holguin à Cayo Cruz, Trinidad et Cayo Ensenachos, passant ainsi plusieurs fois de l’océan Atlantique à la mer des Caraïbes.


 [Anne Pélouas / Pax global Media]


Portrait d’ensemble

La chaîne espagnole Iberostar a 30 ans de présence à Cuba et 18 établissements répartis sur tout le territoire.

« Iberostar Cuba est un joueur important du secteur touristique sur l’île et nous nous distinguons par un service très personnalisé, en gardant l’esprit de la marque espagnole et celui de la culture cubaine », note M. Torres Velasquez.

 Une chambre avec vue sur la piscine au Coral Holguin. [Anne Pélouas / Pax global Media]


La marque a quatre catégories d’hôtels 4 et 5 étoiles, par ordre de « luxe » :

  • Grand avec deux établissements 5 étoiles à La Havane (Iberostar Grand Packard) et Trinidad, le premier davantage pour les congrès et évènements.
  • Coral : avec trois hôtels 5 étoiles pour adultes seulement à Holguin, Cayo Cruz et Cayo Encenachos
  • Selection : avec trois établissements 5 étoiles couplés à des hôtels Coral, plus un à Varadero : plutôt pour les familles.
  • Iberostar : avec neuf hôtels 4 et 5 étoiles à Varadero et Cayo Guillermo.

À l’exception des hôtels « à la carte » de Trinidad et La Havane, ce sont tous des tout-inclus avec une offre très variée de restauration.


Une villa avec piscine à l'Iberostar Coral Holguin. [Anne Pélouas / Pax global Media]


La clientèle canadienne a un « faible » pour les hôtels Coral, de catégorie supérieure, mais « plus la saison hivernale avance, plus nous en avons dans les Selection », précise la directrice des ventes des Iberostar Esmeralda, Yuneisy Cabrera.


Les « plus » des Iberostar Holguin, Esmeralda, Trinidad et Ensenachos 

  • Iberostar Selection Holguin (576 chambres) et Coral Holguin (62 chambres) 

Ouverts il y a cinq ans, ces deux hôtels respirent encore le neuf ! La proximité de la tranquille Playa Pesquero est un atout de choix, tout comme le parc aquatique du Star Camp pour les enfants au Selection. Le Coral a ses chambres joliment décorées en bord de piscine et deux villas avec suites et piscines privées dans un jardin tropical qui conduit à la mer.

  • Iberostar Selection Esmeralda (451 chambres) et Coral Esmeralda (121 chambres)

Sur une petite île du nord de Cuba, avec une plage de 20 kilomètres de long, ces deux hôtels sont encore plus récents. Le Coral a ouvert en décembre 2021 et le Selection en novembre 2022. Le premier adopte un air colonial, avec bâtiments à toits rouges, tandis que le second séduit par ses bâtiments blancs dont l’architecture a un petit côté « art nouveau ».

Côté Selection, on trouve notamment un bar sportif, un club pour ados en plus de celui pour enfants et un spa. Les chambres de rez-de-chaussée du Coral ont un accès privilégié à la piscine. Entre les deux hôtels, une « zone sérénité » accueille une clientèle adulte du Selection. L’amphithéâtre extérieur face à la piscine du Selection est utilisé pour les animations et spectacles tant sur scène que dans l’eau !

On aime l’accès à l’île par une longue route entre deux eaux où vivent des colonies de flamants roses.

  • Iberostar Grand Trinidad

L’hôtel est l’un des quelques fleurons « urbains » de la chaîne à Cuba. Installé dans un ancien théâtre en plein centre-ville, il est d’un raffinement exquis, du vaste lobby sous verrière aux chambres chaleureuses, dotées pour certaines de terrasses, du restaurant haut de gamme à un service hors pair ! C’est l’emplacement idéal pour visiter à pied l’historique ville de Trinidad, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.


Chambre Terrasse à l'Iberostar Grand Trinidad.  [Anne Pélouas / Pax global Media]


  1. Iberostar Selection Ensenachos (400 chambres) et Coral Ensenachos (46 suites en villas)

Les deux hôtels du Cayo Santa Maria sont des chouchous des Canadiens « arrivant de Toronto, Montréal et Québec en forfaits de Sunwing, Transat et VAC », explique Yaima Vera Garcia, directrice des ventes. On y vient pour profiter de longues plages de sable fin protégées du vent, du spa et du gym du Selection. 


 Chambre Terrasse à l'Iberostar Grand Trinidad. [Anne Pélouas / Pax global Media]


Côté Coral, les villas sont disséminées sur une charmante presqu’île. Le bâtiment principal abrite le restaurant de fine cuisine El Colonial et une belle piscine. L’accès à la plage Ensenachos est facile et les lunchs agréables au restaurant qui la surplombe.


Le restaurant de plage de l'Iberostar Coral Encenachos.  [Anne Pélouas / Pax global Media]


Trinidad dans la mire d’Iberostar 

« Avec un nouveau vol par semaine depuis Toronto pour Cienfuegos, à une heure de route de Trinidad, nous voulons pousser cette destination, notamment auprès de la clientèle canadienne. Trinidad est beaucoup moins connue que d’autres destinations, mais présente de nombreux attraits autres que la plage en termes de proximité de la nature et d’héritage culturel », souligne M. Torres Velasquez.

À noter : l’Iberostar Grand Trinidad entamera en 2024 la construction d’une extension qui devrait doubler dès 2025 son nombre actuel de chambres (40), avec ajout d’un spa, d’un gym, plus une piscine et un restaurant sur le toit !

Le tour guidé à pied de Trinidad est un incontournable! Marcher dans ses rues pavées de pierres ayant servi de ballast aux navires venus d’Europe dans les temps anciens donne la mesure d’un prestigieux passé.


Trinidad.  [Anne Pélouas / Pax global Media]


Trinidad fut en effet l’un des sept premiers villages de Cuba et il connut son essor à l’arrivée d’immigrants européens qui allaient devenir de riches propriétaires de plantations de canne à sucre et de tabac. Les bâtiments bordant les rues sont peints en couleurs brillantes. Adossée à la montagne, la ville dévoile ses rues en pente dans une joyeuse cacophonie architecturale.  


Los Conspiradores, un restaurant et galerie d'art à Trinidad. [Anne Pélouas / Pax global Media]


À voir : la bibliothèque, le Musée d’histoire locale avec sa tour dominant la ville, le Musée de l’architecture et, au hasard des rues, les galeries d’art cubain, des cafés, magasins de cigares, boutiques en tout genre…

En soirée, il ne faut pas rater les concerts de musique cubaine dans un bar ou en plein air, comme à la Casa de la Musica.


Un concert cubain à la Casa de la Musica à Trinidad.  [Anne Pélouas / Pax global Media]


Un nouvel Iberostar à La Havane

Après la rénovation majeure du magnifique hôtel Iberostar Grand Packard ouvert en 2019 à La Havane, la chaîne prévoit ouvrir son troisième hôtel dans la capitale cubaine l’été prochain.

« C’est vrai que nous en avons déjà trois, mais n’oubliez pas que La Havane demeure la première destination touristique internationale à Cuba, avec beaucoup d’Européens et d’Argentins. Ce nouvel établissement sera un immeuble de 42 étages au cœur de la capitale cubaine, soit le plus haut de la ville ! » conclut M. Torres Velasquez.


David Seguí Sánchez. [Anne Pélouas / Pax global Media]





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur