Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Transat et l’Office de tourisme de Marseille vantent cette destination désormais accessible toute l’année sur les ailes de TS


Transat et l’Office de tourisme de Marseille vantent cette destination désormais accessible toute l’année sur les ailes de TS
Anne Pélouas

Anne Pélouas est journaliste et auteure de guides de voyages. Spécialisée en tourisme, plein air et art de vivre, pour des publications québécoises et françaises, dont Pax Nouvelles, elle adore voyager, s’émerveiller des paysages, découvrir des activités inusitées, faire des rencontres précieuses qu’elle partage en écriture avec bonheur.

Rien de mieux qu’un vol direct d’Air Transat à l’année longue vers Marseille, pour inciter les Québécois à partir à la découverte de la deuxième plus grande ville de France et de toute la Provence !

C’est en substance le message qu’ont livré hier (20 février) Marie-Ève Vallières, conseillère principale en relations publiques et contenu chez Transat, et Émilie Bonnell, chargée de promotion loisirs à l’Office de tourisme de Marseille, lors d’une rencontre à Montréal avec quelques représentants des médias québécois.


Émilie Bonnell (Office de tourisme de Marseille) et Marie-Ève Vallières (Transat).


LIRE PLUS – Air Transat annualise ses vols vers Marseille 


« Marseille s’est complètement transformée depuis 2013, année où elle fut nommée capitale européenne de la culture », a rappelé Émilie Bonnell. 2013 fut aussi l’année de naissance du MUCEM, ce grand musée de Marseille, dont les expositions sont payantes – mais pas l'accès à son site en bord de mer, qui est devenu un magnifique lieu de promenade pour les Marseillais et les visiteurs.

Attraits et nouveautés

Émilie Bonnell a dressé une liste impressionnante des attraits naturels, culturels et gastronomiques de la cité et de ses environs. « Il y en a pour tous les gouts et tous les budgets », a-t-elle assuré. On y retrouve notamment :

  • un centre-ville où les monuments historiques, comme La Vieille Charité ou le Fort Saint-Jean, voisinent avec les bâtiments modernistes comme le MUCEM;
  • un quartier portuaire très animé, doublé du premier port de croisières français;
  • la réplique de la grotte Cosquer, grotte préhistorique sous-marine découverte dans les environs de Marseille;
  • le parc national des Calanques, aux nombreux sentiers de randonnée et plages de rêve sur un littoral de plus de 20 kilomètres, à visiter à pied ou en bateau;
  • la Corniche et sa route panoramique, avec une piste cyclable depuis 2023;
  • les Beaux Mets, un restaurant bistronomique ouvert dans une prison et qui sert à la réinsertion sociale des détenus;
  • la Citadelle, vaste fort militaire devenu lieu culturel. On pouvait déjà y faire des visites guidées, mais ses jardins seront ouverts au grand public en mai prochain.


 [Office de tourisme de Marseille]


Émilie Bonnell a mentionné que Marseille se veut une ville de plus en plus « verte », qui vise à devenir carboneutre en 2030. La Cité phocéenne a notamment 36 hébergements disposant du label « Clef Verte » et multiplie les initiatives en faveur du développement durable.

« Nous mettons par exemple le focus sur les visites à thématique écoresponsable », notait Mme Bonnell.

Évoquant les prochains Jeux Olympiques d’été dont la France sera l’hôte, Émilie Bonnell rappelait que les compétitions de voile se dérouleront à Marseille, tout comme certains matchs de football.

C’est aussi à Marseille le 8 mai prochain que la flamme olympique arrivera d’Athènes en sol français. Durant les JO, la ville présentera par ailleurs ses « Olympiades culturelles » qui foisonneront de propositions.


À gauche, Émilie Bonnelle. À droite, Marseille. [Office de tourisme de Marseille]


LIRE PLUS – Tournée «Destination France 2024»: Atout France mise sur l’audace en tourisme  


Vol Air Transat pour Marseille

À 3 h de Paris en TGV, Marseille est surtout (pour l’intérêt des Québécois) reliée depuis 2023 par un vol direct d’Air Transat depuis Montréal – « à une fréquence de 2 à 7 vols par semaine », a précisé Marie-Eve Vallières, en qualifiant cette liaison d’« exclusive ».

Sur la ligne Montréal-Marseille, « nos clients ont à 55 % moins de 64 ans et passent 16 jours en moyenne à destination », précisait-elle. 

Transat a développé son propre circuit accompagné, avec vol aller-retour Montréal-Marseille, sous le titre de « Trésors de Provence et de la Côte d’Azur ». Il fait la part belle à Marseille, a fait valoir Mme Vallières.


[Transat]


Toujours plus de vols Air Transat à l’année

Marie-Eve Vallières souligne l’annualisation des vols d’Air Transat vise « à encourager le voyage en basse saison, à réduire le tourisme de masse tout en optimisant nos opérations aériennes, avec notamment une réduction des prix pour effet ». 

Faire passer des vols saisonniers vers la France – « marché naturel pour nous » – à des vols annualisés est toujours dans la mire de Transat, selon Mme Vallières. Alors que c’est déjà le cas pour Paris, Marseille, Lyon (depuis janvier dernier), il appert que Nantes pourrait être le prochain sur la liste des vols Air Transat à passer de saisonniers à toute l’année… À suivre !




Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.




Indicateur