Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Tout ce qu'il faut savoir sur le Kenya


Tout ce qu'il faut savoir sur le Kenya

De gauche à droite : Renée Wilson, relationniste, VoX international; John L. Lanyasunya, haut-commissionnaire du Kenya au Canada; Naina Kapoor, directrice principale des ventes, Kenya Airways

"Nous vous invitons tous à vous rendre au Kenya et nous serons heureux de vous y accueillir, pas si, mais bien quand vous y voyagerez", a déclaré l'honorable haut-commissionnaire John L. Lanyasunya hier devant une quarantaine de convives réunis afin d'en apprendre plus sur la destination est-africaine.

Plusieurs voyagistes et transporteurs spécialistes de la destination étaient sur place pour l'occasion, dont Exotik Tours et Kenya Airways.

La tenue de cet évènement n'est pas le fruit du hasard, sachant que les touristes canadiens sont par ailleurs en hausse marquée et stable : 14% de visiteurs en plus pour la dernière année, en comparaison à 6,8% au niveau international.

Les visas

Il est maintenant possible pour les citoyens et détenteurs de passeports canadiens d'obtenir un visa d'entrée sur Internet avant de se rendre au Kenya ; les voyageurs de dernière minute peuvent également en faire l'acquisition au passage des douanes à la sortie de l'avion une fois à destination.

Les familles ont également été prises en compte dans le remaniement des procédures entourant la délivrance des visas touristiques : ainsi, les enfants de moins de 16 ans en sont désormais carrément exemptés, pour autant qu'ils voyagent avec un adulte étant lui détenteur d'un visa.

Pour connaitre les tarifs et les différentes options disponibles (entrées multiples, visas pour l'Est de l'Afrique, etc.), visitez le kenyahighcommission.ca.

Et la sécurité?

Bien que la scène politique kényane soit particulièrement agitée cette année en raison des élections, tant l'office de tourisme que les autorités gouvernementales insistent que la destination est ultra sécuritaire et que les touristes n'ont absolument rien à craindre.

Un nouveau classement hôtelier

Il faut savoir que jusqu'à tout récemment, il n'existait pas de standards reconnus en matière de classification d'hôtels et d'hébergements au Kenya, le nombre d'étoiles étant à l'entière discrétion des propriétaires. Cela sera appelé à changer sous peu puisqu'un nouveau système d'étoiles standardisé sera implanté au niveau national afin de réguler l'offre existante, d'ajuster les tarifs en conséquences et de mieux informer les touristes pour qu'ils puissent réserver leur hébergement en pleine connaissance de cause selon les standards, prix et commodités auxquels ils sont habitués.

Quoi voir, quoi faire

Susan Webb, présidente de VoX international, l'agence qui représente l'office de tourisme du Kenya au Canada depuis plus de six ans, est visiblement amoureuse de la destination: "Bien sûr que l'on pense aux lions et aux éléphants quand on s'imagine le Kenya, mais la réalité est qu'il y a tellement plus à découvrir. Une culture riche, des traditions vivantes, une capitale étonnante; nous souhaitons étoffer le message que l'on envoie aux voyageurs lorsque l'on parle du Kenya afin qu'ils réalisent la diversité que ce pays a à offrir".

Il faut savoir que toute l'infrastructure du pays est en réfection, dont les aéroports mineurs éparpillés entre les frontières kényanes, donnant ainsi un meilleur accès aux coins reculés hors des sentiers battus.

Des safaris de type overland en véhicules tout-terrain aux séjours ultra-luxueux en tente sauvage de rêve, en passant par les superbes plages bordant l'océan Indien et les cinq sites du patrimoine mondial UNESCO, le Kenya a beaucoup à offrir.

Pour tout connaître sur la destination ou obtenir des idées d'itinéraires, cliquez ici.

Différentes liaisons

Le Kenya et l'aéroport international Jomo Kenyatta de Nairobi sont accessibles depuis Montréal via trois grandes plaques tournantes européennes grâce à la présence de Kenya Airways — et autres membres Sky Team — soit Paris Charles de Gaulle (sept vols par semaine vers le Kenya), Londres Heathrow (vols quotidiens vers le Kenya) et Amsterdam Schiphol (vols quotidiens vers le Kenya). Il est également possible de se rendre à Nairobi via Dubaï et Istanbul; de plus, Kenya Airways sera bientôt autorisé à voler directement depuis les États-Unis.

La flotte de Kenya Airways est l'une des plus modernes d'Afrique et est principalement composée de Dreamliners B737.

Un programme pour agents

Le programme KATS (Kenya Authorized Travel Specialist) est destiné aux agents souhaitant se familiariser avec la destination et ses particularités. Le cours est divisé en trois segments — "introduction au Kenya", "infrastructure touristique" et "vendre le Kenya" — et donne accès à un certificat de réussite. Une fois celui-ci obtenu, trois autres modules sont accessibles, soit les "safaris au Kenya", "au-delà de la nature" et "le tourisme durable au Kenya".

Indicateur