Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

La reprise complète du tourisme est en vue, dixit l’OMT


La reprise complète du tourisme est en vue, dixit l’OMT

Selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le tourisme international est bien parti pour retrouver ses niveaux d’avant la pandémie, alors que les voyageurs ont été deux fois plus nombreux au premier trimestre 2023 que durant la même période en 2022.

LIRE PLUS – La réouverture de la Chine: « la pièce finale de la reprise du tourisme », selon l’OMT 


Ce que révèlent les nouvelles données de l'OMT

En effet, le deuxième numéro de cette année du Baromètre OMT du tourisme mondial montre qu'en 2023, le redressement rapide du secteur continue sur sa lancée :

  • Globalement, les arrivées internationales ont atteint, au premier trimestre 2023, 80 % de leur niveau d'avant la pandémie.
  • On estime qu'il y a eu 235 millions de touristes internationaux au cours des trois premiers mois 2023, ce qui est plus du double que pour la même période en 2022.
  • Le tourisme continue de prouver sa résilience. D'après les données révisées pour 2022, les touristes internationaux ont été plus de 960 millions l'an dernier, soit les deux tiers (66 %) du volume d'avant la pandémie.

Si on considère la reprise par région au premier trimestre 2023, on constate que :

  • le Moyen-Orient affiche la plus forte performance. C'est la seule région qui dépasse son niveau d'arrivées de 2019 (+15 %) et la première à renouer avec les chiffres d'avant la pandémie sur un trimestre complet;
  • l'Europe a atteint 90 % de son niveau d'avant la pandémie, grâce à une forte demande intrarégionale;
  • l'Afrique a retrouvé 88 % et les Amériques environ 85 % de leurs niveaux de 2019;
  • l'Asie-Pacifique s'est redressée avec plus de vigueur, à 54 % de son niveau d'avant la pandémie, mais cette tendance à la hausse devrait s'accélérer maintenant que la plupart des destinations ont rouvert, en particulier la Chine.


Ce qu'on peut en déduire...

Selon le secrétaire général de l'OMT, Zurab Pololikashvili, ce début d'année illustre une fois encore la capacité incomparable qu'a le tourisme de rebondir.

« En bien des endroits, on est proche, voire même au-dessus des niveaux d'arrivées d'avant la pandémie », dit-il.

Mais la vigilance demeure de rigueur, enchaîne-t-il.

« Nous devons néanmoins rester vigilants face aux défis tels que l'insécurité géopolitique, les pénuries de personnel et l'impact potentiel de la crise du coût de la vie sur le tourisme, en veillant à ce que pendant son redressement, le tourisme soit à la hauteur de ses responsabilités en tant que solution à l'urgence climatique et en tant que moteur du développement inclusif. »

Les recettes du tourisme international en hausse

Par ailleurs, l’OMT souligne que les recettes du tourisme international sont reparties à la hausse, grâce à la forte reprise des voyages internationaux. Elles ont franchi le cap des 1000 G$US en 2022, en progression de 50 % en valeur réelle par rapport à 2021. Les dépenses des visiteurs internationaux ont ainsi atteint 64 % de leurs niveaux d'avant la pandémie (-36 % par rapport à 2019, mesurées en valeur réelle).

Par région, c'est l'Europe qui a eu les meilleurs résultats en 2022, avec près de 550 G$US de recettes du tourisme, soit 87 % des niveaux d'avant la pandémie. L'Afrique a retrouvé 75 % de ses niveaux de recettes d'avant la pandémie, le Moyen-Orient 70 % et les Amériques 68 %. À cause de la fermeture prolongée des frontières, les destinations asiatiques sont arrivées à environ 28 % pour les recettes.


Un certain nombre de défis pour la suite

L’OMT affirme que les résultats du premier trimestre 2023 sont conformes à ses scénarios prévisionnels de l'OMT pour l'année. D'après ceux-ci, les arrivées internationales retrouveront de 80 % à 95 % de leurs niveaux d'avant la pandémie.

Le groupe d'experts de l'OMT tablait sur de solides résultats pendant la haute saison (mai-août) dans l'hémisphère Nord, ainsi qu'en témoigne le tout dernier indice de confiance de l'OMT, qui porte à croire que la performance pendant cette période a toutes chances d'être encore meilleure qu'en 2022.

Cependant, la reprise du tourisme est aussi soumise à un certain nombre de défis, prévient l’OMT. D'après le groupe d'experts de l'organisation, la situation économique demeure le principal facteur pesant sur la reprise efficace du tourisme international en 2023, sachant que l'inflation élevée et la hausse des cours du pétrole font augmenter les coûts du transport et de l'hébergement.

« On s'attend à ce que, de plus en plus, les touristes fassent davantage attention au rapport qualité-prix et voyagent plus près de chez eux. L'incertitude provoquée par l'agression de la Fédération de Russie contre l'Ukraine et la montée d'autres tensions géopolitiques continuent aussi de représenter des risques baissiers », conclut l’OMT.




Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur