Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Les tendances technologiques de l’hôtellerie et de la réservation pour 2023, selon eviivo


Les tendances technologiques de l’hôtellerie et de la réservation pour 2023, selon eviivo
[eviivo]

En décembre, la plateforme de réservation hôtelière eviivo a publié son rapport sur les tendances technologiques de l’hôtellerie et de la réservation pour 2023. Ce rapport présente les tendances importantes à prévoir dans le domaine du voyage pour 2023 et les années à venir.

« Chaque année, nous examinons les données en interne pour surveiller les hausses et les baisses ainsi que les flux et les reflux des réservations, nous interrogeons les voyageurs et les propriétaires sur les tendances liées au voyage et nous construisons la technologie que les voyageurs et les propriétaires recherchent de plus en plus », explique Michele Fitzpatrick, PDG d’eviivo.

Elle prédit que les acteurs du milieu trouveront les données du rapport « pratiques et utiles pour s’adapter au comportement des clients à l’horizon 2023 ».


La reconnaissance faciale et les robots-hôtes… pas cette année !

Alors que les progrès technologiques à la mode, tels que la reconnaissance faciale et les robots-hôtes dans les propriétés, sont prévus « pour plus tard », voici donc ce à quoi les voyageurs et les hôteliers, les hôtes de propriétés et les gestionnaires de locations de vacances peuvent s’attendre dès 2023, selon eviivo.


Les 5 principales tendances technologiques de l’hôtellerie et de la réservation pour 2023


  • Les applications mobiles.

Dans notre monde de satisfaction instantanée, les applications mobiles ont permis aux voyageurs de réserver plus facilement en déplacement – et c’est devenu une norme. Revenue Hub a indiqué que les réservations sur mobile ont doublé en seulement deux ans (9 réservations sur 10 via le mobile en 2022) – et qu’elles continueront à augmenter.

Une enquête d’eviivo menée en avril 2022 auprès de 1000 hôtes, propriétaires et hôteliers spécialisés dans la location à court terme et l’hébergement indépendant a montré que 91 % d’entre eux ont déclaré qu’une application mobile de réservation et de gestion de propriété était « extrêmement importante » pour la gestion de leur entreprise.


  • Tout automatiser.

Depuis la Covid-19, le « sans contact » est devenu à la fois un mot à la mode et une réalité, et c’est incontestablement une norme pour 2023.

« Des milliers de propriétés de notre collection eviivo continuent d’ajouter des fonctionnalités et une accessibilité automatisées que les voyageurs attendent désormais », explique Eric White, directeur de la technologie d’eviivo.

Il ajoute :

« Qu’il s’agisse de l’enregistrement automatique à l’arrivée, des SMS automatisés pendant le séjour, ou même de l’utilisation de votre téléphone pour contrôler l’éclairage, les serrures et la télévision, l’automatisation s’est avérée être une norme pour les hôtes et les voyageurs. »

Les voyageurs voient de plus en plus d’intelligence artificielle dans le domaine du voyage, qu’il s’agisse d’agents de voyage virtuels ou de chatbots sur les sites web pour les aider à organiser leur séjour, et les hôtes et les hôteliers bénéficient de logiciels hôteliers qui les aident à mieux comprendre les préférences de leurs clients.

L’automatisation arrive à un moment où de plus en plus de voyageurs préfèrent réserver des propriétés de haute technologie qui éliminent l’interaction avec le personnel, les hôtes et les clés physiques, selon un rapport récent d’Oracle et de Skift.


  • La réalité virtuelle va devenir virtuellement une réalité.

Selon eviivo, la réalité virtuelle s’imposera pour déterminer les lieux à visiter.

Alors que la plupart des personnes disent que les voyages uniquement virtuels laissent trop à désirer à l’heure actuelle, 46 % admettent qu’ils seraient plus susceptibles de voyager dans de nouveaux endroits après les avoir visités virtuellement, et avec Metaverse qui introduit la réalité virtuelle et augmentée, les voyageurs auront bientôt l’embarras du choix.

La réalité virtuelle sera également plus courante sur les sites web pour offrir des visites virtuelles, ce qui est connu pour augmenter les réservations, améliorer les avis des clients et simplement se démarquer des concurrents.


  • Des sites web indépendants plus puissants.

Selon une enquête d’eviivo réalisée en août 2022, 29 % des personnes interrogées préfèrent réserver des séjours directement sur le site web de l’hébergement, tandis que 19 % préfèrent réserver par l’intermédiaire d’une OTA (agence de voyage en ligne). Depuis, evivo a constaté une augmentation progressive du nombre de réservations directes sur le site web.

« Avoir son propre site web fonctionnel et puissant est devenu de plus en plus courant pour les hôteliers et les propriétaires de biens immobiliers, car ils ont beaucoup plus de liberté pour la création artistique, les images, le style, et bien sûr, pas de commissions aux agences de voyages en ligne », explique Michele Fitzpatrick.

Les propriétés indépendantes gérées par une grande chaîne d’hôtels, ou les entreprises multi-propriétés, ont commencé à exploiter leurs propres sites web pour maximiser les réservations directes et avoir une liberté totale dans la gestion de leur entreprise.

Lors des réservations auprès des agences de voyages, Booking.com a été le choix préféré des voyageurs, selon l’enquête d’eviivo.  


  • Les API et les plateformes omnicanales deviendront la norme.

Si les voyageurs ne sont pas toujours familiers avec les API (interface de programmation d’applications), il s’agit pourtant de la technologie sacrée qui leur permet de naviguer, de réserver, de filtrer et de séjourner dans une propriété sans effort et sans problème.

« Les API offrent une intégration transparente – comme les apps, les systèmes de paiement, les agences de voyages en ligne et les extranets – qui élimine le travail manuel, les problèmes de réorganisation et les restrictions des avancées technologiques », explique Michele Fitzpatrick.

Elle précise :

« Les API intègrent essentiellement toutes les technologies et tous les outils nécessaires, plutôt que les propriétaires et les hôteliers regroupent ou sous-traitent à d’autres entreprises ou plateformes, ce qui est laborieux et coûteux. Les entreprises qui n’utilisent pas les API seraient comme un magasin de distribution utilisant une caisse manuelle. »

Pour les plateformes multi-propriétés et multicanaux, qui incluent les canaux de réservation, de publicité, de communication et de paiement, les API sont entièrement intégrées, et cette intégration native de plateformes omnicanales et tout-en-un permet aux hébergeurs d’automatiser les principaux flux de travail répétitifs, de simplifier et de garantir la tranquillité d’esprit des clients et du personnel.






Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur