Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Le conseil d'administration de Wyndham rejette la proposition non sollicitée de Choice


Le conseil d'administration de Wyndham rejette la proposition non sollicitée de Choice

Le conseil d'administration de Wyndham Hotels & Resorts a rejeté à l'unanimité la proposition d'achat « hautement conditionnelle et non sollicitée » présentée hier (17 novembre) par Choice Hotels International en vue d'acquérir toutes les actions en circulation de Wyndham.

LIRE PLUS – Choice Hotels propose d'acquérir Wyndham Hotels & Resorts   


Le conseil d'administration de l’entreprise qui se veut « la plus grande société de franchise hôtelière au monde avec environ 9 100 hôtels répartis dans plus de 95 pays » dit avoir examiné attentivement, en collaboration avec ses conseillers financiers et juridiques, la dernière proposition de Choice.

Celle-ci, rappelons-le, est d'une valeur nominale de 90 $ par action (composée de 45 % d'actions et de 55 % de liquidités). Selon Choice, la transaction proposée représenterait environ 9,8 G$.


Pas dans l'intérêt des actionnaires

Après analyse, le conseil a déterminé qu’il n'était pas dans l'intérêt des actionnaires d'accepter la proposition.

Selon le c.a., la transaction proposée comporte des risques commerciaux et d'exécution importants – « notamment un délai réglementaire prolongé et l'incertitude quant à l'issue de l'opération, la perte potentielle de franchisés et des niveaux d'endettement excessifs au sein de la société combinée pro forma ».

Le conseil d'administration de Wyndham estime aussi que « l'offre est opportuniste et sous-évalue le potentiel de croissance future de Wyndham ». En même temps, il s'interroge et s'inquiète à propos de la valeur des actions de Choice.                         

LIRE PLUS – Choice Hotels International achève l’acquisition de Radisson Hotels Americas   


Six mois de dialogue, puis une rupture

Choice a indiqué avoir présenté sa proposition non sollicitée à Wyndham à la suite d’une rupture des discussions avec cette dernière après près de six mois de dialogue.

« Même si nous aurions préféré poursuivre les discussions avec Wyndham en privé, suite à leur refus de poursuivre, nous pensons qu'il y a trop de valeur pour les franchisés, les actionnaires, les associés et les clients des deux sociétés pour ne pas continuer à poursuivre cette transaction », a expliqué le PDG de Choice, Patrick Pacious.






Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.




Indicateur