Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Le MSC Euribia s’apprête à réaliser la 1re croisière zéro émission nette de GES au monde


Le MSC Euribia s’apprête à réaliser la 1re croisière zéro émission nette de GES au monde
Le MSC Euribia [MSC Croisières]

Cette semaine, MSC Croisières réalisera la première croisière au monde à zéro émission nette de gaz à effet de serre (GES) lors de la mise en service de son nouveau fleuron, le MSC Euribia.

En effet, ce samedi (3 juin), le navire propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL) quittera les chantiers navals de Saint-Nazaire, où il est actuellement en construction, pour mettre le cap sur Copenhague, au Danemark, pour son baptême.


LIRE PLUS – L’offre familiale de MSC Croisières atteindra de nouveaux sommets à bord du MSC Euribia   


« La croisière zéro net est désormais possible »

Le président exécutif de la division Croisières du Groupe MSC, Pierfrancesco Vago, se félicite de cette démonstration du fait que la croisière zéro net est désormais possible.

« Inédit dans l’industrie, ce premier voyage zéro émission nette de gaz à effet de serre de notre nouveau fleuron, MSC Euribia, marque une autre étape significative dans notre parcours de décarbonation et démontre plus que tout l'étendue de notre engagement. »

MSC Croisières précise avoir fait l'acquisition de 400 tonnes de bio-GNL pour réaliser cette croisière inédite zéro émission nette de GES. La compagnie se flatte d’être la première dans le secteur des croisières en haute mer à opter pour le bio-GNL comme carburant maritime. « Celui-ci permet des réductions significatives des émissions sur l’ensemble de son cycle de vie », indique MSC.


« Nous ne pouvons pas y arriver seuls »

Pierfrancesco Vago soulige toutefois que tous doivent travailler ensemble pour accroître la disponibilité à grande échelle des carburants alternatifs pour atteindre la décarbonation.

« Notre achat de bio-GNL enverra un signal clair et significatif au marché, explique-t-il. La demande, de la part des compagnies de croisière et de l’industrie maritime, pour de nouveaux carburants plus propres est réelle. Mais nous avons besoin que les gouvernements, les producteurs et les utilisateurs finaux collaborent et augmentent la disponibilité de ces nouvelles sources d'énergie, désormais essentielles et vitales. »


Ce n’est que le début

Pour sa part, Michele Francioni, vice-président sénior de la division Croisières du Groupe MSC a souligné que le premier voyage du MSC Euribia sera un exploit incroyable représentant « des années d'engagement et de détermination ».

« Ce navire est la preuve que les technologies navales actuelles nous permettent d'opérer sur la base d'émissions nettes de gaz à effet de serre égales à zéro. Et ce n’est que le début. Nous nous sommes engagés à réaliser cette transition et nous déployons tous les efforts nécessaires pour la faciliter. »

Il souligne lui aussi que pour réaliser pleinement la vision de la croisière zéro émission nette, il est essentiel que des carburants alternatifs tels que le bio-GNL, l'e-GNL, l'hydrogène vert ou le méthanol vert soient largement disponibles à grande échelle.


Des experts à l’affut

Pour cette croisière zéro émission nette de gaz à effet de serre, MSC Croisières est accompagnée par la société nordique d’énergie Gasum, producteur leader de biogaz et un transformateur de fractions de déchets biodégradables dans la région nordique.

La vitesse et l'itinéraire de la croisière inaugurale du MSC Euribia ont été spécifiquement conçus pour optimiser la configuration et les charges des moteurs afin de minimiser la consommation de carburant.

Des spécialistes dédiés à l'efficacité énergétique de MSC Croisières et du constructeur du navire, Chantiers de l'Atlantique, seront à bord de cette première croisière zéro émission nette pour surveiller et optimiser chaque aspect du voyage.

Les experts de l’efficacité énergétique de MSC Croisières, basés à Londres, surveilleront en continu et optimiseront tous les systèmes à bord pour minimiser la demande énergétique, identifier les possibilités d’amélioration de l’efficacité en temps réel, tout en assurant un grand confort pour les passagers à bord.


Et puis place au baptême !

Le navire aura quitté Saint Nazaire le 3 juin pour arriver dans la capitale danoise le 7 juin.

La cérémonie de baptême aura lieu le lendemain, en présence de la marraine : l’icône hollywoodienne oscarisée, Sophia Loren. L'événement sera animé par Sarah Grünewald, célèbre animatrice de télévision, actrice et mannequin danoise, tandis que le célèbre artiste et producteur français, Bob Sinclar, rythmera la soirée qui suivra.

À la suite de l'événement, le MSC Euribia débutera sa saison inaugurale en Europe du Nord avec des itinéraires de 7 nuits au départ de Kiel (Allemagne) et de Copenhague (Danemark), vers les fjords norvégiens, notamment Geiranger, Ålesund et Flaam.





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur