Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Lundi,  22 juillet 2024   7:11
Dubrovnik dit non au sur-tourisme de croisière

Aux prises d'importants problèmes de gestion de visiteurs depuis sa montée en popularité, la minuscule ville fortifiée de Dubrovnik a décidé de prendre les grands moyens afin de préserver la qualité de vie de ses résidents et son héritage architectural fragile.

Victime de son succès —l'UNESCO a même menacé de lui retirer son statut au patrimoine mondial— la ville a déployé une série de mesures visant à « dé-touristiser » le centre historique du joyau de l'Adriatique.

LIRE PLUS: Quatre lieux de tournage de la série Le trône de fer

  • Limite de deux navires de croisières par jour plafonnant à 5000 passagers
  • Réorganisation des horaires afin que les arrivées de navires ne se chevauchent pas
  • Réduction des étals de souvenirs touristiques par 80%
  • Réduction des terrasses de restaurant par 30%

« Les contrats ont déjà été approuvés et signés par les croisiéristes pour l'année à venir. Nous n'en autoriserons que deux par jour, du lundi au dimanche. Il n'y en aura parfois qu'un seul, même. L'idée, aussi, est d'espacer les débarquements afin d'éviter que 5 000 personnes ne prennent d'assaut la ville d'un coup », explique le maire de Dubrovnik, Mato Frankovic.

LIRE PLUS : Ces pays qui ne veulent plus de tourisme de masse

Partagez cet article:
Indicateur