Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Lundi,  22 juillet 2024   6:37
Carnival étend l'utilisation de la biométrique faciale aux ports d'attache
[U.S. Customs and Border Protection]

Au milieu d'une saison de voyage estivale très chargée, Carnival Cruise Line continue d'étendre l'utilisation de la technologie biométrique faciale pour accélérer le processus de débarquement.

CCL fait valoir que son partenariat avec le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (CBP) a déjà amélioré l'expérience de plus de trois millions de ses passagers.

Le processus amélioré est simple. Les passagers qui débarquent des navires s'arrêtent à un kiosque équipé d'un appareil photo et prennent une photo. En quelques secondes, l'image est comparée biométriquement à la photo de leur passeport ou de leur visa pour vérifier l'identité de l'invité avec une précision de plus de 98 %.


LIRE PLUS – Le Carnival Venezia rejoint officiellement la flotte de Carnival    


Processus de débarquement accéléré de 30 % en moyenne

Neuf des 14 ports d'attache américains de Carnival utilisent cette technologie sécurisée et rationalisée, notamment Miami, Port Canaveral, Tampa, Jacksonville, New York, Baltimore, Mobile, Galveston et Long Beach. Dans tous les ports d'attache où la biométrie faciale est utilisée, le processus de débarquement a été accéléré de 30 % en moyenne.

« L'extension de cette technologie à nos ports d'attache américains nous permet de nous assurer que nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour rendre le processus de débarquement aussi simple que possible pour nos clients. Grâce à notre partenariat avec le CBP, ces solutions technologiques rendent le processus plus efficace, tout en donnant aux passagers un sentiment de sécurité, en sachant que leurs informations sont protégées », souligne Christine Duffy, présidente de CCL.

Le CBP se dit également ravi d'étendre l'utilisation de la biométrie faciale dans le processus de débarquement.

« Grâce à notre partenariat avec Carnival Cruise Line, nous continuerons à transformer les opérations de croisière en tirant parti de la technologie et en améliorant les processus, tout en renforçant notre accord de partage des données afin de sécuriser davantage les ports maritimes américains », déclare Diane J. Sabatino, commissaire adjointe exécutive par intérim, bureau des opérations sur le terrain, CBP.

Pas obligatoire !

Soulignons que les voyageurs américains et certains ressortissants étrangers qui préfèrent renoncer au processus de biométrie faciale peuvent simplement demander à un agent du CBP de procéder à une vérification manuelle des documents, conformément aux exigences existantes pour l'admission aux États-Unis.


[U.S. Customs and Border Protection]





 Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Partagez cet article:
Indicateur