Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

YQB : des résultats au-delà des attentes «grâce aux passagers qui choisissent de s’envoler de Québec»


YQB : des résultats au-delà des attentes «grâce aux passagers qui choisissent de s’envoler de Québec»
[YQB]

Dressant le bilan de 2022 au cours de son assemblée publique annuelle, l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec (YQB) se félicite de résultats au-delà des attentes.

Preuve en est, selon YQB, le retour en force des passagers, la multiplication des liaisons aériennes, l’offre alimentaire renouvelée, la métamorphose de la zone commerciale, la réduction des pertes estimées, l’agilité opérationnelle augmentée, les alliances consolidées…

Malgré les relents de la pandémie qui continuent de se faire sentir et un contexte économique empreint d’incertitudes, YQB tire habilement son épingle du jeu, se félicite le président et chef de la direction, Stéphane Poirier.

« Et si le succès est au rendez-vous, c’est d’abord et avant tout parce que les passagers font le choix de s’envoler de Québec. Le futur de YQB continuera de passer par la confiance des passagers », déclare-t-il, en s’engageant à continuer de saisir « toutes les occasions qui se présentent et qui nous permettront de répondre aux attentes des gens de la grande région de Québec ».

Ci-dessous, nous reproduisons l’essentiel du bilan de 2022 présenté par YQB.


LIRE PLUS – YQB a lancé un programme de récompenses juste pour vous, les pros!   




Accroître l’offre aérienne pour stimuler la demande

Signe d’une relance bien amorcée et d’efforts soutenus, l’offre aérienne s’est considérablement enrichie par rapport à celle avant la pandémie. Que ce soit par le développement de liens directs vers l’Europe, l’Ouest canadien et les destinations soleil; une présence renforcée sur les plaques tournantes névralgiques des transporteurs; un accès facilité aux grandes villes canadiennes; ou l’arrivée de nouveaux transporteurs, YQB a accéléré son développement pour élargir la desserte aérienne et le nombre de destinations. 

●    Air France : trois liaisons directes hebdomadaires entre Québec et Paris durant la saison estivale 

●    Air Transat : nouvelle liaison saisonnière hebdomadaire vers Londres et reprise des vols vers Paris

●    Air Canada :

  • Nouvelles liaisons à destination de Calgary et de Vancouver 
  • Nouveau vol vers Varadero
  • Bonification considérable des liaisons existantes

●    Reprise des liaisons vers New York, Philadelphie et Chicago par les transporteurs américains 

●    Destinations soleil :

  • Reprise des liaisons vers le Sud
  • Sunwing : nouveaux vols vers le Panama et le Honduras

●    Flair Airlines : liaisons directes vers Halifax et Edmonton dès l’été 2023 

Force est de constater que YQB a remporté son pari et que les passagers répondent présents. Alors que les prévisions laissaient croire que le cap du million serait difficile à atteindre en 2022, c’est finalement 1,17 million de passagers (+232 %) qui ont choisi Québec comme lieu de départ ou destination. En 2021, 353 203 passagers avaient transité par YQB. Cette croissance n’est pas le fruit du hasard, mais plutôt le résultat des efforts considérables et des investissements promotionnels en cours d’année, notamment une campagne publicitaire audacieuse qui a mis de l’avant les avantages de s’envoler au départ de YQB.


Une situation financière meilleure qu’anticipée

Le retour des passagers en grand nombre, combiné à une gestion financière extrêmement rigoureuse, aura permis à YQB de limiter les pertes à 12,6 M$ en 2022. Les pertes totales anticipées suivant la pandémie et d’ici au retour à la rentabilité sont ainsi passées de 100 M$ à 80 M$. La situation demeure sous surveillance, certes, mais dans un contexte où YQB s’est préparé au pire, les résultats 2022 demeurent plus que satisfaisants. 

Ces résultats encourageants auront permis à YQB de ne pas augmenter les frais d’améliorations aéroportuaires et les frais d’aviation générale pour l’année 2023, pour une sixième année consécutive, toujours dans un objectif de favoriser une relance rapide. Quant aux redevances aéronautiques, ils n’auront été augmentés que de 4 %, alors que la pression inflationniste sur l’organisation se matérialise en une facture beaucoup plus élevée.


Se préparer au pire… et tenir promesse!

Dans plusieurs grands aéroports, 2022 aura rimé avec une reprise plus laborieuse. La reprise, combinée à un nouveau cadre opérationnel et à une pénurie de main-d’œuvre, a été le théâtre d’épisodes chaotiques un peu partout au pays.  

À YQB, constatant que l’offre de sièges en vente pour l’été 2022 augmentait exponentiellement, les équipes ont anticipé le coup et ont commencé à s’y préparer des mois à l’avance. Fort d’un travail concerté avec les compagnies aériennes, les manutentionnaires, les agences gouvernementales et les fournisseurs de services aux voyageurs, YQB a accueilli un afflux croissant de voyageurs toute l’année, avec cette capacité d’offrir une expérience unique, chaleureuse et à échelle humaine. Le maintien de cette fluidité opérationnelle dans un contexte qui s’annonçait particulièrement exigeant est source d’une grande fierté au sein des troupes de YQB. 


LIRE PLUS – YQB inaugure sa nouvelle zone commerciale 


Rehausser l’expérience passager

De plus, les voyageurs d’ici et d’ailleurs peuvent dorénavant patienter avant leur vol en profitant d’une offre alimentaire renouvelée. En effet, non pas une, mais deux nouvelles concessions (restaurant-bar Blaxton Aéroport de Québec et Brûlerie Rousseau par Nourcy) se sont ajoutées à l’offre de restauration pour les voyageurs. À cela s’ajoute une exposition sur le Carnaval de Québec, histoire d’agrémenter l’expérience du passager durant son temps d’attente. C’est le centre névralgique de l’aérogare qui a été métamorphosé. De plus, l’annonce d’un soutien financier de 10 M$ du gouvernement du Canada permettra d’enclencher d’importants travaux de réfection du seuil de la piste d’atterrissage 29 et de voies de circulation en 2023. 





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur