Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Résultats du 4e trimestre et de l'exercice 2022: Air Canada applaudit les perspectives favorables


Résultats du 4e trimestre et de l'exercice 2022: Air Canada applaudit les perspectives favorables
Michael Rousseau, président et chef de la direction d'Air Canada.

« Nous nous félicitons des résultats financiers obtenus pour le quatrième trimestre et l'exercice 2022 », déclare Michael Rousseau, président et chef de la direction d'Air Canada.

Certes, la Société déclare des pertes d'exploitation de 28 M$ au quatrième trimestre de 2022… Mais, souligne-t-elle, cela représente une nette amélioration par rapport à la perte d'exploitation de 503 M$ enregistrée au quatrième trimestre de 2021.

De même, la perte d'exploitation de 187 M$ pour l’exercice 2022 représente une nette amélioration par rapport à la perte d'exploitation de 3,049 G$ inscrite en 2021.

Qui plus est, la tendance est résolument favorable :

« Nous avons déclaré des produits passages et des produits d'exploitation records pour le quatrième trimestre, dépassant nos résultats de l'année passée et ceux du quatrième trimestre de 2019 », souligne M. Rousseau.  
 

LIRE PLUS – Air Canada et VAC : Lisa Pierce devient vice-présidente des ventes mondiales   


Un contexte solide pour la demande

Le président d’Air Canada attribue cette performance « à un contexte solide pour la demande et le rendement unitaire à l'échelle de notre réseau » ainsi qu’au dévouement de ses équipes.

« Nos résultats sont attribuables à la profonde résilience que nous avons intégrée au sein de notre entreprise pour en assurer la stabilité à long terme », dit-il, en soulignant qu’Air Canada, en contrôlant consciencieusement ses coûts, a clos l'exercice 2022 avec des liquidités totales de plus de 9,8 G$.

La stratégie de diversification des revenus validée

Selon Michael Rousseau, les résultats d’Air Canada pour le quatrième trimestre et l'exercice 2022 valident aussi la stratégie de diversification de ses sources de revenus.

« Les produits tirés de notre activité principale de transport de passagers ont augmenté d'environ 2 % par rapport à ceux du quatrième trimestre de 2019. Les produits provenant de nos cabines de haut rapport se sont hissés d'environ 13 %, soutenus en partie par Aéroplan », souligne-t-il, en se félicitant de ce que « le nombre de membres actifs du programme de fidélité n'a jamais été aussi élevé et continue de croître ».

Saluant une progression de 55 % des produits d'Air Canada Cargo par rapport au trimestre correspondant d'avant la pandémie, M. Rousseau vante aussi la performance de Vacances Air Canada :

« Les produits tirés de la portion terrestre des forfaits de Vacances Air Canada ont contribué à la croissance de 62 M$, ou 23 %, des autres produits par rapport au quatrième trimestre de 2019. »

« Nous sommes très encouragés »

Somme toute, le président se dit très encouragé par les perspectives favorables qui s'ouvrent pour Air Canada.

« Nos ventes trimestrielles de billets ont représenté 102 % de celles du quatrième trimestre de 2019, pour un niveau de capacité moindre, et nous prévoyons un contexte de demande solide en 2023. »

C'est dans cette optique, explique-t-il, qu’Air Canada étend son réseau mondial, poursuit le renouvellement de sa flotte de monocouloirs et investit dans la technologie et le service clientèle.

La compagnie prévoit accroître de 50 % sa capacité au premier trimestre de 2023 par rapport au trimestre correspondant de 2022. Cela représenterait environ 84 % de la capacité du premier trimestre de 2019. Air Canada prévoit pour l'exercice 2024 que sa capacité correspondra à 100 % des niveaux de 2019.

« Plus de 36 millions de personnes ont choisi de voyager avec Air Canada l'an dernier. Nous leur en sommes reconnaissants et les remercions de leur fidélité. Nous entendons en faire beaucoup plus pour que notre société aérienne leur offre un service clientèle à la hauteur de leurs attentes et une valeur constante, en 2023 et par la suite », conclut Michael Rousseau.

LIRE PLUS – Air Canada déclare un premier bénéfice d'exploitation positif depuis le début de la pandémie  


Résultats du quatrième trimestre de 2022

  • La capacité opérationnelle a augmenté d'environ 59 % par rapport à celle du quatrième trimestre de 2021, et représente environ 85 % de celle du quatrième trimestre de 2019.
  • Les produits passages ont atteint le chiffre record de 4,062 G$ au quatrième trimestre de 2022, soit près du double de ceux du quatrième trimestre de 2021 et en hausse d'environ 2 % par rapport au quatrième trimestre de 2019.
  • Les produits d'exploitation ont atteint le chiffre record de 4,680 G$ au quatrième trimestre de 2022, en hausse de 71 % par rapport au quatrième trimestre de 2021 et d'environ 6 % par rapport au quatrième trimestre de 2019.
  • Les charges d'exploitation se sont élevées à 4,708 G$, soit une augmentation de 1,474 G$ par rapport au quatrième trimestre de 2021.
  • La perte d'exploitation de 28 M$ représente une nette amélioration par rapport à la perte d'exploitation de 503 M$ enregistrée au quatrième trimestre de 2021.
  • Le bénéfice net a été de 168 M$ au quatrième trimestre de 2022, contre une perte nette de 493 M$ au quatrième trimestre de 2021. Le bénéfice net du quatrième trimestre de 2022 tenait compte d'un profit de change de 316 M$.
  • La perte nette ajustée s'est élevée à 217 M$ contre une perte nette ajustée de 577 M$ au quatrième trimestre de 2021.
  • Les flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation se sont établis à 647 M$, comparativement à des flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation de 508 M$ au quatrième trimestre de 2021.


Résultats financiers de l'exercice 2022

  • La capacité opérationnelle s'est accrue de deux fois et demie par rapport à celle de 2021, et représente environ 73 % de celle de 2019.
  • Les produits passages se sont élevés à 14,238 G$, soit plus du triple de leur niveau de 2021, ce qui représente environ 83 % des produits passages de 2019.
  • Les produits d'exploitation ont atteint 16,556 G$, soit plus de 2,5 fois ceux de 2021, ce qui représente environ 87 % des produits d'exploitations de 2019.
  • Les charges d'exploitation se sont chiffrées à 16,743 G$, soit une augmentation de 7,294 G$ ou de 77 % par rapport à 2021.
  • La perte d'exploitation de 187 M$ représente une nette amélioration par rapport à la perte d'exploitation de 3,049 G$ inscrite en 2021.
  • La perte nette a été de 1,700 G$, contre une perte nette de 3,602 G$ en 2021.
  • La perte nette ajustée s'est élevée à 988 M$, contre une perte nette ajustée de 3,768 G$ en 2021.
  • Les flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation se sont établis à 2,368 G$ comparativement à des flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation de 1,502 G$ en 2021.

 




Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur