Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Résultats du T1: Air Canada se dit bien placée pour générer un bon rendement en 2024


Résultats du T1: Air Canada se dit bien placée pour générer un bon rendement en 2024
Le président et chef de la direction d'Air Canada, Michael Rousseau.

« Les solides résultats d'Air Canada au premier trimestre placent notre société aérienne en bonne position pour générer un bon rendement en 2024 », affirme le président et chef de la direction, Michael Rousseau, en annonçant (notamment) un bénéfice d'exploitation de 11 M$ au T1.

LIRE PLUS – Air Canada a atteint ses objectifs financiers et stratégiques en 2023, dixit Michael Rousseau


M. Rousseau précise que les produits d'exploitation se sont chiffrés à 5,2 G$ pour le trimestre, en hausse de 339 M$ (+7 %) par rapport à il y a un an. Autre point positif : le BAIIDA ajusté a augmenté de 42 M$ sur 12 mois pour s'établir à 453 M$.

« Au cours du trimestre, nous avons généré plus de 1 G$ en flux de trésorerie disponibles, principalement grâce aux liquidités tirées des activités d'exploitation. Notre ratio dette nette‑BAIIDA ajusté a été ramené à 0,9 à la clôture du trimestre. »


Des réalisations reconnues les agences de notation

« Nous avons également continué de faire progresser notre stratégie visant à assainir notre bilan en réduisant la dette brute. Nos réalisations à cet égard ont été reconnues par le réseau des agences de notation, plus récemment par la dernière amélioration de notre notation par S&P Global Ratings, qui est passée de "BB-" à "BB" à la fin d'avril », souligne M. Rousseau.


Améliorations sur le plan de l’exploitation

Le président d’AC se réjouit aussi des améliorations d’Air Canada sur le plan de l’exploitation, notamment du bond de 13 points de pourcentage au chapitre de la ponctualité des arrivées à l'échelle du réseau par rapport au T1 de 2023.

À cet égard, il félicite les employés « qui ont travaillé avec ardeur pour prendre soin de nos 11 millions de clients au cours du trimestre ». Selon lui, l’amélioration de la ponctualité atteste d’une meilleure préparation « pour la période estivale, qui s'annonce très occupée ».

« À l'approche de l'été, nous constatons que la demande demeure vigoureuse : nos clients pourront choisir parmi un large éventail de destinations de voyages en Europe, en Asie et en Amérique du Nord pour planifier leurs vacances d'été », souligne Michael Rousseau.


Perspectives

Pour le deuxième trimestre de 2024, Air Canada prévoit accroître sa capacité en SMO d'environ 7 % par rapport au trimestre correspondant de 2023.

Le président se montre confiant qu’Air Canada puisse confirmer ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2024.

En effet, Air Canada maintient ses prévisions pour 2024 en ce qui concerne la capacité, les CESMO ajustées et le BAIIDA ajusté.


Indicateur

Ensemble de l'exercice 2024

Capacité en SMO

Augmentation de 6 % à 8 %
par rapport à 2023

CESMO ajustées

Augmentation de 2,5 % à 4,5 %
par rapport à 2023

BAIIDA ajusté

De 3,7 G$ à 4,2 G$


« Pour l'ensemble de l'exercice 2024, nous demeurons confiants dans notre capacité à générer d'importants flux de trésorerie disponibles. Notre bilan solide servira de base à la croissance de notre société aérienne, qui passera par nos investissements dans notre réseau de renommée mondiale et par le déploiement de stratégies de répartition des capitaux qui créeront une valeur à long terme pour Air Canada dans son ensemble et tous ses actionnaires », conclut Michael Rousseau.


Nouvelles concernant le parc aérien

Air Canada mentionne être en voie de conclure des contrats de location visant d'autres appareils 737 MAX 8 de Boeing, dont la livraison est prévue en 2024 et qui seraient mis en service en 2025, une fois la reconfiguration effectuée.





Les Résultats financiers du premier trimestre de 2024 d’AC en bref

Ci-dessous, nous reproduisons les Résultats financiers du premier trimestre de 2024 tels que présentés par Air Canada.

  • Produits d'exploitation de 5,226 G$, en hausse de 339 M$ ou de 7 %, et augmentation de 11 % de la capacité exploitée par rapport au premier trimestre de 2023.
  • Charges d'exploitation de 5,215 G$, en hausse de 311 M$ ou de 6 %. Cette hausse est attribuable à l'augmentation des coûts dans pratiquement tous les postes et rend compte de la recrudescence de la capacité exploitée et du trafic sur 12 mois, ainsi que de la hausse des charges au titre du personnel, de la maintenance et des technologies de l'information. La diminution de la charge de carburant a partiellement contrebalancé l'augmentation.
  • Bénéfice d'exploitation de 11 M$, et une marge d'exploitation de 0,2 %, soit une amélioration de 28 M$.
  • BAIIDA ajusté de 453 M$, et marge du BAIIDA ajusté de 8,7 %, soit une amélioration de 42 M$.
  • Perte nette de 81 M$ et perte par action - résultat dilué de 0,22 $, comparativement à un bénéfice net de 4 M$ et à une perte par action - résultat dilué de 0,03 $.
  • Perte nette ajustée de 96 M$ et perte ajustée par action - résultat dilué de 0,27 $, comparativement à une perte nette ajustée de 188 M$ et à une perte ajustée par action - résultat dilué de 0,53 $.
  • CESMO ajustées de 14,76 cents, contre 14,52 cents. Cette progression de 1,6 % s'explique principalement par les charges au titre du personnel, de la maintenance et des technologies de l'information.
  • Flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation de 1,592 G$, en hausse de 155 M$, et progression soutenue des produits perçus d'avance tirés de la vente de billets en phase avec les tendances saisonnières.
  • Flux de trésorerie disponibles de 1,056 G$, en hausse de 69 M$ grâce à la forte croissance soutenue des produits passages perçus d'avance, conforme aux tendances saisonnières.
  • Ratio de la dette nette sur le BAIIDA ajusté de 0,9 au 31 mars 2024, soit une amélioration par rapport à un ratio de 1,1 au 31 décembre 2023, en raison de solides flux de trésorerie disponibles dégagés au premier trimestre de 2024.



 


Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et X – Twitter.





Indicateur