Mercredi,  21 février 2024 05:56 

Porter désigne ses partenaires pour développer son «aérogare à la fine pointe» à Saint-Hubert


Porter désigne ses partenaires pour développer son «aérogare à la fine pointe» à Saint-Hubert

Porter Aviation Holdings (PAHI) a conclu un partenariat avec MAM (Macquarie Asset Management) pour soutenir le développement de son aérogare à l’aéroport Montréal Saint-Hubert (YHU).

Les partenaires ont créé une nouvelle entreprise en propriété conjointe – Partenaires d’infrastructure YHU – pour développer l’aérogare. « Une équipe de direction locale exploitera l’installation une fois terminée », précisent-ils.

Parallèlement, PAHI a aussi désigné l'entrepreneur général pour les travaux qui commenceront en août et devraient se terminer d’ici le milieu de 2025. C’est l’entreprise PCL (Construction PCL) qui a été choisie.


LIRE PLUS – Porter développe un terminal à l’aéroport Saint-Hubert   


Un traitement plus rapide des passagers et un gain de temps de déplacement

Michael Deluce, président et chef de la direction de PAHI, affirme que MAM et PCL sont bien placés en tant que partenaires pour développer « une aérogare à la fine pointe de la technologie à Saint-Hubert ».

« Ces relations renforcent encore davantage le projet et permettront de créer une aérogare distincte où les passagers pourront pleinement profiter de leur expérience », souligne-t-il.

L’aérogare occupera une superficie de 21 000 m² (225 000 pi2); elle comptera neuf passerelles d’embarquement et présentera une conception esthétique moderne. Elle comprendra des sièges de style salon pour tous les passagers et un accès aux comptoirs de vente d’aliments et de boissons ainsi qu’aux boutiques. Tous les systèmes du bâtiment devraient fonctionner entièrement à l’électricité.

PAHI assure que l’aérogare YHU permettra un traitement plus rapide des passagers et un gain conséquent de temps de déplacement – en plus de proposer un salon de départ confortable.



Porter locataire principal, mais YHU ouverte à d’autres transporteurs

Porter sera un locataire principal à la nouvelle aérogare YHU avec des destinations desservies partout au Canada au moyen d’une flotte combinée d’aéronefs De Havilland Dash 8-400 de 78 places et Embraer E195-E2 de 132 places.

Toutefois, l’aérogare sera également ouverte à d’autres compagnies aériennes et on s’attend à ce qu’un certain nombre de transporteurs desservent l’aéroport.

PAHI précise que l’aménagement de la nouvelle aérogare YHU s’inspirera de « la revitalisation réussie de l’aéroport Billy Bishop, à laquelle Porter avait participé et dont elle profite depuis 17 ans ». C’est d’ailleurs PAHI qui a conçu et construit l’aérogare moderne de l’aéroport Billy Bishop, qui est toujours utilisée à ce jour.


Augmenter la capacité aéroportuaire et consolider la desserte régionale

Yanic Roy, PDG de l’aéroport Montréal Saint-Hubert YHU, soutient que la transformation de YHU permettra d’augmenter la capacité aéroportuaire de la grande région de Montréal et de consolider la desserte régionale des services aériens au Québec.

« Grâce à cette infrastructure majeure, les voyageurs peuvent s’attendre à profiter d’une meilleure expérience, alors que la région bénéficiera de retombées économiques importantes », résume-t-il, en remerciant Porter « pour sa profonde contribution au développement de l’aéroport », ainsi que les intervenants régionaux « pour leur collaboration cruciale à ce projet d’infrastructure ».

À propos des partenaires de PAHI

MAM se flatte d’une forte expérience mondiale en matière d’infrastructures aéroportuaires, comportant des investissements actuels dans les exploitants de :

  • l’aéroport international Mariscal Sucre en Équateur,
  • l’aéroport international El Dorado en Colombie,
  • les aéroports d’Aberdeen, de Glasgow, de Farnborough et de Southampton au Royaume-Uni,
  • les aéroports du nord du Queensland et de Perth, en Australie.

« Nous sommes heureux d’accroître nos investissements dans la région des Amériques en nous associant à Porter pour fournir des infrastructures de grande qualité à la région de Montréal », a déclaré Karl Kuchel, chef de la direction de Macquarie Infrastructure Partners.

Se voulant l’une des plus importantes entreprises contractantes en Amérique du Nord, PCL possède aussi une grande expertise dans le secteur de l’aviation, ayant déjà réalisé pour plus de 18,9 G$ de travaux d’infrastructures et d’installations aéroportuaires dans plus de 55 aéroports internationaux.

Sébastien Tremblay, vice-président et DG de PCL, se dit ravi d’entreprendre ce projet novateur avec Porter et MAM.

« Nous croyons fermement que cette collaboration ouvrira la voie à une croissance substantielle et à un développement important du secteur de l’aviation au Québec », conclut-il.

 




Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.


Indicateur