Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Lynx se place sous la protection des créanciers: le dernier vol est prévu le 26 février


Lynx se place sous la protection des créanciers: le dernier vol est prévu le 26 février
[Lynx Air]

Lynx Air a demandé la protection contre ses créanciers auprès de la Cour du Banc du Roi de l'Alberta. La compagnie aérienne indique qu'elle cessera ses activités à minuit, le lundi 26 février. Elle poursuivra ses vols jusqu’à ce moment.

« Tous les efforts sont faits pour aider les passagers en ce moment », a déclaré la compagnie par voie de communiqué. « Il est conseillé aux passagers ayant déjà effectué des réservations de contacter la société émettrice de leur carte de crédit afin d'obtenir le remboursement des billets réservés », ajoute-t-on.

Des informations supplémentaires pour les clients de Lynx sont disponibles sur la page de « Foire aux questions ».

Lynx avait fait la manchette il y a quelques jours, rappelons-le, alors qu’on évoquait une possible fusion avec Flair Airlines. De toute évidence, ce projet n’a pas abouti…


LIRE PLUS – Flair et Lynx songeraient à unir leurs forces  


Une « nouvelle difficile »...

Dans un message aux employés, Jim Sullivan, directeur général par intérim de l’entreprise, leur a annoncé la « nouvelle difficile ».

« Comme vous le savez, nous nous efforçons depuis un certain temps d'obtenir des investissements dans Lynx pour financer notre croissance rapide et notre retour à la rentabilité », écrit-il. « Malheureusement, nous n'avons pas été en mesure d'obtenir un financement adéquat pour la compagnie aérienne et nous avons demandé aujourd'hui la protection de nos créanciers dans le cadre d'une procédure d'insolvabilité (CCAA) », poursuit M. Sullivan, en annonçant que le dernier vol aura lieu ce dimanche.

« Je sais que c'est un choc »

« Je sais que c'est un choc pour beaucoup d'entre vous, et que ce n'est pas ainsi que notre histoire devait se dérouler. Pour l'essentiel, nous avons fait tout ce qu'il fallait au cours des deux dernières années pour développer notre marque, faire croître la compagnie et l'étendre à de nouveaux marchés et à de nouvelles destinations », affirme le DG par intérim.

Il se félicite de ce que Lynx ait participé à une période de transformation de l'industrie du transport aérien et que la compagnie ait dépassé les attentes lorsque les voyageurs sont retournés dans les cieux après la levée des restrictions de voyage.

« Dans un secteur exceptionnellement concurrentiel, nous avons créé une compagnie aérienne à partir de presque rien et l'avons développée pour transporter près de 2 millions de clients sur un réseau couvrant le Canada, les États-Unis et le Mexique. Rien que l'année dernière, notre nombre de passagers a augmenté de 187 %, et nous avons fait tout cela en nous consacrant passionnément à une expérience de vol centrée sur le client, avec des tarifs ultra-abordables », ajoute-t-il.

Mais…

« Les pressions financières cumulées liées à l'inflation, au coût du carburant, aux taux de change, au coût du capital, aux coûts réglementaires et à la tension concurrentielle sur le marché canadien se sont finalement révélées être une montagne trop abrupte pour que notre organisation puisse la surmonter. […] Bien que nous ayons fait de notre mieux, les pressions se sont accrues et les risques ont augmenté, ce qui a conduit à l'annonce d'aujourd'hui. »

Jim Sullivan réitère que l’intention de Lynx, dans les jours à venir, est de soutenir les derniers clients de Lynx Air en leur offrant un service jusqu'à la fin de la journée de dimanche. Il se dit confiant que tous les employés contribueront à ce la situation ait que le moins d'impact possible sur les passagers.

« Le fait d'avoir été votre chef au cours des six derniers mois a été le point culminant de ma carrière professionnelle. Cette équipe est vraiment formidable et je resterai fier de ce que nous avons construit ensemble », conclut-il.


Le message de Lynx sur X (ex-Twitter).




Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur