Mercredi,  21 février 2024 05:58 

L’Inde dorénavant aux portes des voyageurs canadiens


L’Inde dorénavant aux portes des voyageurs canadiens

Anil Oraw, directeur, India Tourism TorontoC’est hier soir à l’hôtel Marriott Château Champlain qu’une vingtaine de tours opérateurs indiens ont présenté leurs nouveautés aux agents de voyages sur place. Les délégués d’India Tourism Toronto ont également profité de l’occasion pour étaler les nouvelles mesures entourant l’obtention de visas pour les Canadiens, ainsi que la création d’une nouvelle province au sud du pays.

Le timing de cet évènement était particulièrement adéquat, puisqu’Air Canada offrira quatre vols hebdomadaires entre Toronto et Delhi dès novembre.

Plusieurs changements attendaient les agents lors de la séance B2B de type speedating, un format auquel tenait mordicus le directeur du bureau torontois, Anil Oraw; ces rencontres directes favorisant, selon lui, les échanges commerciaux entre les experts indiens et les agents montréalais.

L’Inde s’aventure au-delà de ses frontières

Berceau du yoga et de la méditation, l’Inde n’hésite pas à mettre de l’avant son héritage spirituel dans ses différents programmes touristiques. Que ce soit par la visite de lieux distinctifs ou par l’organisation de retraites axées sur le bien-être et le luxe, plusieurs options s’offrent aux agents bénéficiant d’une clientèle bien nantie. Parallèlement, la faune occupe aussi une place de choix au cœur des programmes, et avec raison : l’Inde est le seul pays au monde où il est encore possible d’observer des tigres en liberté. Travel Inn se spécialise d’ailleurs dans la planification sur mesure de ce genre d’escapades.

Mais ce qui retient l’attention cette année, c’est la quantité importante de tours opérateurs offrant des compléments au Bhoutan, au Népal, au Tibet et même au Myanmar (qui a récemment ouvert ses frontières aux étrangers). Des ajouts qui feront rester les visiteurs plus longtemps sur le subcontinent indien, espèrent Exotique Expeditions et Travelite India.

Anil Oraw, directeur, et Sidharth Bodwal, agent d’information touristique, India Tourism TorontoTelangana, nouveau trésor de l’Inde septentrionale

Pour la clientèle souhaitant toutefois demeurer en Inde, la nouvelle province de Telangana est toute indiquée. « Elle a été créée en raison de sa culture distincte et de son offre unique, explique B.P. Acharya, secrétaire principal du département de culture et tourisme de Telangana. Elle est résolument moderne, tout en proposant plusieurs joyaux historiques significatifs à l’histoire indienne. » On pense notamment au Palais Chowmahalla primé par l’UNESCO, à l’iconique Charminar de Hyperabad, à Warangal (le temple aux mille piliers, l’un des plus vieux au pays) ou à Yadagirigutta, par exemple, tous amplement mis en évidence dans les brochures touristiques de la province.

Visas en ligne maintenant disponibles

Enfin, depuis le 1er mai dernier, les Canadiens n’ont plus à se déplacer pour faire une demande de visa d’entrée pour l’Inde. « C’est la plus grande nouveauté en matière de tourisme en Inde pour cette année, déclare Anil Oraw. Tout se fait en ligne : l’application, le paiement, et la livraison. » Valide pour une durée de 31 jours à partir de l’entrée initiale au pays, ce visa peut être entièrement rempli en ligne au www.indianvisaonline.gov.in et peut être délivré, si toutes les conditions sont acceptées, en aussi peu que 72 heures.

Indicateur