Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Lundi,  22 juillet 2024   17:28
L'ALPA dépose une plainte contre Jazz Aviation et Air Canada
[Air Canada]

Les dirigeants des pilotes de Jazz Aviation, représentés par l’ALPA (Association des pilotes de ligne, internationale) ont déposé une plainte pour pratique de travail déloyale auprès du Conseil canadien des relations industrielles (CCRI).

La plainte indique que la direction d'Air Canada et de Jazz Aviation LP ont violé plusieurs articles du Code canadien du travail en refusant de se conformer aux ententes contractuelles de « flux » de pilotes de Jazz à Air Canada.

L'ALPA allègue également que les deux parties ont violé certaines dispositions de l'Accord d'achat de capacité entre Jazz Aviation LP et Air Canada concernant l'exclusivité de Jazz dans le secteur régional.


LIRE PLUS – Les pilotes d’Air Canada transmettent un avis de négociation à la direction d’AC   


Les parties devraient chercher ensemble des solutions négociées

« Jazz et Air Canada ont augmenté la capacité du système aux dépens de violations de la convention collective, a déclaré le commandant Claude Buraglia, président de la section Jazz de l'ALPA. Nous comprenons que les compagnies aériennes canadiennes ont du mal à attirer suffisamment de pilotes pour répondre à la demande et qu'elles subissent d'énormes pressions pour y arriver. Les travailleurs, en particulier les pilotes, sont une partie importante de la solution; les parties devraient chercher ensemble des solutions négociées collectivement. »

L’ALPA rappelle avoir récemment conclu avec Jazz Aviation un accord sur les amendements à la convention collective de Jazz/ALPA.

« Bien que cet accord ait été ratifié avec succès par les membres, il n’a pas reçu un appui massif et il existe encore des questions fondamentales sous-jacentes qui n'ont pas été abordées dans les négociations », souligne le syndicat.

« Cessez de violer le Code canadien du travail »

Par conséquent, l'ALPA demande donc au CCRI d'ordonner à Jazz Aviation ainsi qu'à Air Canada de s'abstenir de violer le Code canadien du travail. Le syndicat lui demande aussi d'ordonner aux parties de prendre toutes les mesures nécessaires pour respecter les engagements pris dans l'Accord d'achat de capacité et dans les négociations collectives antérieures.

« Une Air Canada forte et viable est non seulement importante pour la société, mais aussi essentielle pour le public voyageur canadien. Les pilotes de Jazz demeurent déterminés à aider Air Canada à bâtir un réseau plus fort et plus viable. Toutefois, cela doit également être fait de manière à respecter et à faire respecter les conventions collectives en vigueur », conclut le commandant Buraglia.





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Partagez cet article:
Indicateur