Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

La Grèce privatise 14 de ses aéroports


La Grèce privatise 14 de ses aéroports

Dans le cadre de l’engagement de mesures fortes envers ses créanciers afin d’obtenir un nouveau plan de sauvetage de 85 milliards d’euros, le premier ministre Alexis Tsipras vient de prendre une première décision qui touche directement le secteur du tourisme.

En effet, le gouvernement grec est tombé d’accord sur la privatisation de 14 aéroports régionaux au pays, en cédant à un consortium allemand les droits d’exploitation.

L’opération est chiffrée à 1.23 milliard d’euros (1.77 milliard de dollars). Certains points juridiques doivent encore être réglés avant la finalisation de cet accord.

Les plateformes concernées sont les aéroports de Thessalonique, Aktion, Chania, Corfou, Kavala, Céphalonie, Kos, Mytilène, Mykonos, Rhodes, Samos, Santorin, Skiathos et Zakynthos.

Cette première vague de privatisations devrait être les prémices d’une lame de fond qui prévoit de balayer tout le service public grec à la recherche d’économies d’envergure pour atteindre un objectif de 6,4 milliards d'euros d'ici à 2017. 

Indicateur