Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Dimanche,  25 février 2024 04:17 

IATA : «Nous sommes tout près de dépasser le pic de voyages aériens de 2019»


IATA : «Nous sommes tout près de dépasser le pic de voyages aériens de 2019»

« Nous sommes tout près de dépasser le pic de voyages aériens de 2019. Les vents contraires qui affectent l’économie ne découragent pas les gens de s’envoler », déclare Willie Walsh, directeur général de l'IATA, en révélant qu’en novembre dernier, la demande de billets d’avion a atteint 99 % du niveau du même mois avant la pandémie.

Certes, le nombre de voyages internationaux est demeuré inférieur de 5,5 % à ce qu’il était avant la crise…

« Mais l’écart se referme rapidement. Et les marchés intérieurs sont au-dessus des niveaux prépandémiques depuis avril », poursuit M. Walsh.

LIRE PLUS – Enquête mondiale de l’IATA: hausse de la confiance des passagers envers l’identification biométrique  


Les statistiques sur les voyages aériens pour novembre

●   Le trafic total en novembre 2023 a augmenté de 29,7 % par rapport à novembre 2022. À l’échelle mondiale, le trafic de passagers représente maintenant 99,1 % du trafic de novembre 2019.

●   Le trafic international a augmenté de 26,4 % par rapport à novembre 2022. La région Asie-Pacifique se maintient en tête au chapitre de la croissance annuelle (+63,8 %), et toutes les régions affichent une croissance en glissement annuel. Le trafic international en novembre 2023 représentait 94,5 % de ce qu’il était en novembre 2019.

●   Le trafic intérieur en novembre 2023 était en hausse de 34,8 % par rapport à novembre 2022. Le trafic intérieur total en novembre 2023 était supérieur de 6,7 % au trafic de novembre 2019.

●   La croissance du trafic intérieur a été particulièrement forte en Chine (+272 %) en raison de la levée des restrictions qui étaient encore en vigueur l’année précédente.

●   Le trafic intérieur aux États-Unis a profité du congé de l’Action de grâces et la demande a atteint un nouveau record, surpassant de 9,1 % celle de novembre 2019.

●   Les transporteurs d’Amérique du Nord ont enregistré une augmentation de trafic de 14,3 % en novembre, par rapport à novembre 2022. La capacité a augmenté de 16,3 % et le coefficient d’occupation a perdu 1,4 point de pourcentage pour s’établir à 80,0 %. 


La reprise et… l’urgence de la décarbonisation

Willie Walsh affirme que le rapide rétablissement de l’aviation après la COVID 19 démontre à quel point l’avion est important pour les gens et les entreprises.

Le DG de l’IATA profite aussi de l’occasion pour réitérer l’urgence de la transition du carburéacteur vers les carburants d’aviation durables (SAF) pour décarboner l’aviation.

« En novembre, lors de la troisième conférence sur l’aviation et les carburants alternatifs (CAAF/3), les gouvernements ont convenu d’une réduction de carbone de 5 % d’ici 2030 grâce aux SAF. Cet événement a été suivi par la COP28 en décembre, au cours de laquelle les gouvernements ont décidé qu’il fallait largement s’écarter des carburants fossiles pour éviter les pires effets des changements climatiques », rappelle-t-il.

À ce propos, Willie Walsh affirme que les compagnies aériennes « n’ont pas besoin qu’on les convainque ».

« Elles ont décidé d’éliminer les émissions nettes de carbone d’ici 2050 et chaque goutte de SAF produite à cette fin a été achetée et utilisée. On ne produit tout simplement pas assez de SAF », déplore M. Walsh.

Et de conclure :

« Nous espérons donc qu’en 2024, les gouvernements vont donner suite à leurs propres déclarations et livrer enfin les mesures politiques complètes susceptibles d’encourager l’augmentation rapide de la production de SAF. »





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur