Mercredi,  21 février 2024 07:59 

Frais sur les réservations via GDS : Air France-KLM pourrait suivre Lufthansa


Frais sur les réservations via GDS : Air France-KLM pourrait suivre Lufthansa

Après avoir créé un tollé dans l’industrie du voyage, et notamment auprès de la communauté des agents de voyages, Lufthansa pourrait avoir inspiré certains de ses consœurs.

En effet, durant le rassemblement général annuel de l’IATA qui se tient à Miami jusqu’à aujourd’hui, le PDG d’Air France-KLM, Alexandre de Juniac, a indiqué, dans une entrevue avec l’agence de presse Reuters, étudier la question d’appliquer des frais pour les réservations effectuées via les GDS.

« C’est un problème clé pour nous, absolument clé. Nous évaluons les options possibles car la majorité de nos revenus proviennent de ces systèmes de réservations centralisés », a ainsi déclaré le PDG de la compagnie franco-néerlandaise.

Poursuivant son entrevue, Alexandre de Juniac a précisé qu’il restait tout de même 2 ans de contrat entre sa compagnie et Amadeus, empêchant le transporteur de prendre les mêmes mesures immédiates que Lufthansa pour des raisons légales et financières.

D’autres PDG de compagnies aériennes participant à la grande réunion de l'industrie, tels que Willie Walsh de IAG (British Airways et Iberia)  et Brad Tilden d’Alaska Airlines, ont publiquement applaudi Lufthansa pour sa décision, tout en restant discrets sur le fait de savoir si elles suivraient ou non le transporteur allemand.

La semaine dernière, Lufthansa a annoncé son intention d’imposer une surcharge de 16 euros (22,50 $ Can) sur toutes les réservations pour des vols européens enregistrées via les GDS (les systèmes de réservations automatisées) soulève un tollé dans l’industrie.

La mesure, introduite sous le nom de «Distribution Cost Charge» (ou DCC), qui deviendra effective le 1er septembre, est perçue comme une tentative d’éliminer les Sabre, Galileo et autres Amadeus du processus de distribution.

Le Groupe Lufthansa, qui inclut également Swiss, Austrian Airlines et Brussels Airlines, ne s’en cache pas. Dans le communiqué émis pour la circonstance, le groupe indique que ses coûts de distribution via les GDS s’élèvent à plusieurs centaines de millions d’euros, chaque année.

Indicateur