Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Essais d’homologation terminés à 80% pour les avions CSeries de Bombardier


Essais d’homologation terminés à 80% pour les avions CSeries de Bombardier

Bombardier a annoncé hier que son avion CS100 a effectué plus de 80% des essais d’homologation avec plus de 2 250 heures de vol à ce jour.

Les avions C Series sont soumis actuellement à des essais de bruit et devraient atteindre les objectifs, ce qui en fait les avions à réaction commerciaux les plus silencieux en production. Bombardier a également confirmé qu’un avion de démonstration CSeries fera escale en septembre au site de Bombardier à Toronto, où beaucoup d’employés auront une toute première occasion de voir l’avion voler.

« Les mois d’été ont été très productifs pour les avions CSeries, car le programme d’essais en vol continue de réaliser de solides progrès — établissant même un record avec six avions d’essai en vol le même jour, enregistrant plus de 20 heures de vol au total », a déclaré Fred Cromer, président de Bombardier Avions commerciaux.

 « Des passagers ont également volé à bord de l’avion CS100 pour la première fois dans le cadre du programme d’essais de la cabine et ils n’ont eu que des louanges pour l’avion. La gamme CSeries continue d’impressionner et est en bonne voie d’obtenir l’homologation plus tard cette année. Nous travaillons toujours avec l’exploitant de lancement SWISS, qui se prépare pour l’entrée en service à la première moitié de 2016. »

Plus tôt cet été, Bombardier confirmait que l’autonomie maximale des avions CSeries pourra atteindre 3 300 NM (6 112 km), soit quelque 350 NM (648 km) de plus que prévu initialement. Ces avions assurent un avantage de plus de 20% sur le plan de la consommation de carburant, comparativement aux autres avions déjà en production, et de plus de 10% comparativement aux avions remotorisés.

Les avions CSeries présentent une empreinte environnementale et acoustique  inégalée et sont soumis à des essais pour confirmer leur niveau de bruit ambiant maximal qui devrait être de 20 EPNdB* inférieur à la limite du chapitre 4 de la Federal Aviation Authority des États-Unis, ce qui en fait l’appareil idéal pour exploitation dans les centres urbains.

Indicateur