Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Dimanche,  25 février 2024 02:32 

Des privilèges spéciaux pour les clients des agences à YQB


Des privilèges spéciaux pour les clients des agences à YQB

La direction de l’aéroport international Jean-Lesage de Québec mise beaucoup sur la force de vente des agences de voyages pour augmenter sa fréquentation.

LIRE PLUS – YQB a lancé un programme de récompenses juste pour vous, les pros! 


Dans le cadre d’une campagne de séduction auprès des conseillers, elle offre à leur clientèle des privilèges spéciaux auxquels n’ont pas accès les autres voyageurs qui vont prendre leur avion à YQB, et ce, tout en touchant une commission.

Les clients des conseillers en voyages qui sont membres du plan YQB+ peuvent ainsi profiter d’un rabais de 45 % sur le stationnement. Grâce à ce tarif réduit, ils paient 71,10$, taxes incluses, pour une période de 8 jours, soit moins de 10 $ par jour, afin d’y laisser leur véhicule durant leur voyage.

Ils profitent aussi d’un tarif préférentiel de 43,26 $, taxes incluses, pour avoir accès au chaleureux Salon V.I.P. par Club Med, le seul salon privé de l’aéroport YQB. Le prix comprend la nourriture et les boissons.


L’intérieur du chaleureux salon V.I.P.par Club Med que les conseillers en voyages peuvent proposer à un prix spécial.


Retrouver l’affluence prépandémie

En 2019, YQB avait atteint le sommet de sa fréquentation avec un 1,8 million de voyageurs. C’est un niveau qu’elle n’a jamais retrouvé à ce jour.

Les chiffres finals de 2023 ne sont pas encore disponibles, mais ils devraient se situer à environ 1 650 000. L’objectif de YQB est d’abord de retrouver l’affluence prépandémie de 1,8 million. Par la suite, on visera les 2 millions annuellement.

YQB estime qu’un million de voyageurs de la région de Québec et de l’Est du Québec vont toujours s’embarquer à Montréal, Burlington ou Plattsburgh. C’est un bassin énorme pour l'aéroport Jean-Lesage, qui veut récupérer autant que possible cette clientèle.


La grande aire d’attente des passagers avant leur embarquement.


Offensive de charme auprès des agences de voyages

La direction de YQB a lancé une offensive de charme auprès des agences de voyages durant la pandémie et deux ans plus tard, elle continue à entretenir les liens noués avec les conseillers. Se voulant à leur écoute, elle a sondé leurs besoins et ceux de leurs clients.

C’est à la suite de ces consultations que l’offre de services a été augmentée à l’aérogare. Des lieux de restauration et des commerces ont donc été ajoutés, ainsi qu’une terrasse afin de rendre l’expérience client plus agréable avant les départs.


LIRE PLUS – YQB inaugure sa nouvelle zone commerciale 


On a aussi pensé aux enfants en leur aménageant cette aire de jeux afin qu’ils puissent s’amuser dans l’attente du départ de leur véritable avion.


«Prenez le temps de regarder ce que nous offrons avant de faire votre choix»

Partir de Québec permet aussi d’aller partout dans le monde avec une seule connexion, souligne Marc-André Bédard, vice-président Développement et TI, en entrevue avec PAX. « Prenez le temps de regarder ce que nous offrons à YQB avant de faire votre choix », suggère-t-il.

Pour étendre son rayonnement, YQB vise notamment le marché de la Mauricie. On pose la question : qu’est-ce qui est le plus avantageux pour les touristes de cette région : se rendre à Montréal-Trudeau ou faire le trajet vers Québec – où il est facile de se garer à proximité en profitant de la promotion sur les tarifs et de passer à l’enregistrement sans des longs délais ?

Le message semble passer, car plusieurs agences en voyages de Trois-Rivières sont inscrites sur sa plateforme YQB +, indique Marc-André Bédard.

« La connaissance de nos avantages par les voyageurs et les conseillers s’améliorent chaque année, se réjouit-il. Ce que l’on souhaite, c’est que les gens y pensent : est-ce que ce serait plus avantageux pour moi de m’envoler de Québec ? »

Marc-André Bédard, vice-président Développement et TI de l’aéroport international Jean-Lesage de Québec (YQB) s’adressant aux conseillers en voyages lors d’une récente activité de promotion.


2024, une année difficile en vue

Malgré les avantages qu’offre l’aéroport Jean-Lesage, l’année 2024 s’annonce difficile, indique par ailleurs Marc-André Bédard. Il observe que l’industrie du voyage est engagée dans une très forte relance – mais ce sont les gros aéroports qui en bénéficient, selon lui.

De plus, les transporteurs manquent d’avions, de pilotes, de personnel aux comptoirs... Les aéroports comme ceux de Québec en sont défavorisés. Ces motifs ont d’ailleurs amené cet hiver Air Canada à suspendre tous ses vols et ses offres pour le Sud au départ de Jean-Lesage.

« C’est une décision d’affaires qui a fait mal », reconnaît Marc-André Bédard, en précisant être reconnaissant envers la direction du transporteur qui lui a expliqué avec transparence les motifs de sa décision.

La bonne nouvelle, c’est que l’interruption devrait être de courte durée puisque Air Canada devrait reprendre son service vers les destinations soleil depuis YQB lors de la saison 2024-2025 – ce dont se réjouit évidemment Marc-André Bédard.

En fait, le vice-président Développement et TI de YQB vante le partenariat développé avec Air Canada et Vacances Air Canada.


 Marco Gagnon (VAC), Karen (Air Canada), Elisabeth Ohayon (VAC), Marc-André Bédard et Émilie Delagrave (YQB) et Jean-Luc Tremblay (VAC), réunis lors d’une activité de partenariat avec l’aéroport Jean-Lesage de Québec (YQB).


À titre d’exemple de leur engagement, il évoque le remplacement depuis l’automne d’un Airbus de Rouge par un 737-800 MAX, un appareil qui offre beaucoup plus de commodités technologiques et de confort, pour assurer la liaison directe Québec-Vancouver.

Ce changement représente une grande valeur ajoutée pour les voyageurs et leur ouvre les portes de l’Ouest canadien tout en facilitant le trajet de ceux qui se rendent en Asie, approuve Marc-André Bédard.


LIRE PLUS – ***PAX à destination*** Vancouver et Whistler vus par 7 conseillères en voyages du Québec  


Visite des installations

Dans le cadre de son opération contact avec les professionnels du voyage, l’administration de Jean-Lesage avait récemment convié quelques dizaines de conseillers à venir visiter ses installations sous toutes ses coutures.


Quelques dizaines de conseillers en voyages réunis à YQB avant une visite privée de ses installations.


Les conseillers ont notamment été amenés à la récente salle des bagages no 2, qui a été mise en service en octobre 2022 et qui a permis de traiter beaucoup plus de valises avec beaucoup de rapidité.

Au niveau de l’accueil des voyageurs, pas moins de 18 nouveaux comptoirs d’enregistrement ont été ajoutés ces dernières années afin d’assurer plus de fluidité à la clientèle et accommoder plus de transporteurs.

« Même si on a moins de passagers qu’en 2019, on a beaucoup plus de variétés dans l’offre de vols qu’avant la pandémie. Ce sera intéressant pour la relance quand les transporteurs auront retrouvé toute leur capacité », conclut Marc-André Bédard.

LIRE PLUS – Liaison directe entre Québec et Vancouver: Air Canada met le paquet!  


Des conseillères en voyages ont eu droit à une visite privée des installations souterraines du traitement des bagages.

Quelques minutes après l’enregistrement, les bagages arrivent au point de chute où ils sont chargés sur les chariots avant d’être amenés à l’avion.





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur