Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Chaos dans les aéroports: le TRAN dépose son rapport – bien accueilli par les compagnies aériennes


Chaos dans les aéroports: le TRAN dépose son rapport – bien accueilli par les compagnies aériennes

Le Comité permanent des transports, de l’infrastructure et des collectivités (TRAN) de la Chambre des communes a récemment déposé son rapport intitulé « Améliorer le fonctionnement efficace et abordable des aéroports du Canada ».

LIRE PLUS – Mis sur la sellette par le Comité des Transports, le ministre Alghabra défend ArriveCAN   


Ce rapport fait suite aux importants retards et temps d’attente dans les grands aéroports canadiens, qui ont miné l’expérience des voyageurs lors de la reprise du trafic aérien au printemps et à l'été 2022. L’étude a notamment mis en évidence qu’il y avait un déséquilibre entre la demande pour les vols et la capacité du réseau à soutenir cette demande.

Dans l’ensemble, les témoins ont convenu qu’une plus grande collaboration entre les différentes parties prenantes du réseau était nécessaire pour remédier aux délais d’attente constatés afin d'offrir une meilleure expérience aux voyageurs qui transitent par les aéroports canadiens.

Somme toute, le rapport compte neuf recommandations visant à réduire les formalités administratives et les coûts dans les aéroports du Canada dans le but de rendre le transport aérien plus accessible et plus abordable.


LIRE PLUS – Perturbations dans les aéroports: Alghabra comparaît devant le Comité des Transports 


Accueil favorable des compagnies aériennes

On ignore encore dans quelle mesure le gouvernement tiendra compte des recommandations du TRAN. Notons toutefois que les principales compagnies aériennes du Canada accueillent favorablement le rapport du Comité.

« Dans l’ensemble, ce rapport est une bonne nouvelle pour l’industrie de l’aviation et contient plusieurs recommandations importantes qui renforceront le secteur canadien du transport aérien et mèneront à un système plus concurrentiel et durable pour les années à venir », déclare Jeff Morrison, président et chef de la direction du Conseil national des lignes aériennes du Canada (CNLA).

Cette organisation, rappelons-le, se flatte de représenter « les plus grands transporteurs aériens du Canada », soit Air Canada, Air Transat, Jazz Aviation LP et WestJet.

Jeff Morrison mentionne qu’au printemps dernier, le CNLA a comparu devant le TRAN pour demander au gouvernement fédéral d’examiner, en collaboration avec l’industrie, tous les frais de tiers et autres redevances imposés aux compagnies aériennes et aux voyageurs canadiens.

« L’objectif ultime devrait être que les taxes et les frais imposés à l’industrie, qu’ils soient directement liés aux services aux passagers ou autres, soient réinvestis dans le système du transport aérien », souligne-t-il, en se réjouissant de voir cette recommandation incluse dans le rapport.

Le CNLA voit également d’un bon œil les recommandations visant à réduire les retards administratifs dans l’émission des autorisations nécessaires pour l’ensemble du personnel des aéroports et des compagnies aériennes, et sur la nécessité d’investir dans des solutions technologiques pour améliorer et accélérer les déplacements des voyageurs.

« Il est essentiel que l’industrie canadienne du transport aérien demeure concurrentielle à l’échelle mondiale, maintenant et pour les décennies à venir, et que les voyageurs aient l’assurance que leur voyage sera prévisible, rapide et agréable, en vertu de normes de service claires dans l’ensemble de l’écosystème », insiste Jeff Morrison.

Rappelant l’importance d’un secteur de l’aviation commerciale fort et prospère pour une reprise économique intégrale au Canada, le CNLA dit donc attendre avec impatience la mise en œuvre des recommandations du rapport par le gouvernement fédéral.


LIRE PLUS – Perturbations dans les aéroports : le Comité des Transports mènera sa propre enquête 


Ci-dessous, nous reproduisons les neuf recommandations du TRAN.




Les neuf recommandations du TRAN

●  Recommandation 1 – Examen des coûts Que le gouvernement du Canada examine tous les coûts imposés aux administrations aéroportuaires et aux compagnies aériennes en tenant compte de leur incidence sur d'autres secteurs économiques comme le tourisme.

●  Recommandation 2 – Réinvestir dans les infrastructures aéroportuaires Que le gouvernement du Canada envisage de réinvestir tous les loyers perçus auprès des aéroports dans des projets d'infrastructure aéroportuaire par l'entremise des programmes fédéraux comme le Programme d’aide aux immobilisations aéroportuaires (PAIA), le Programme des infrastructures essentielles des aéroports (PIEA), et le Fonds national des corridors commerciaux (FNCC) ; et de soutenir les aéroports dans les petites collectivités grâce à une extension de l’Initiative de transport aérien régional ; et en aidant les petites compagnies aériennes à absorber les coûts associés aux modifications réglementaires.

●  Recommandation 3 – Soutenir les aéroports ruraux Que le gouvernement du Canada accorde la priorité au soutien des aéroports ruraux en utilisant les loyers aéroportuaires réaffectés pour aider les petits aéroports à absorber les coûts associés aux modifications réglementaires.

●  Recommandation 4 – Transport aérien abordable pour le Canada rural Que le gouvernement du Canada élabore des politiques visant à encourager le transport aérien abordable et équitable dans les régions rurales où la concurrence entre transporteurs est inexistante.

●  Recommandation 5 – Accords intercompagnies Que le gouvernement du Canada tende à encourager la mise en place d’accords intercompagnies entre tous les transporteurs aériens canadiens afin de donner aux clients régionaux un meilleur accès aux grands transporteurs et aux transporteurs internationaux et de rendre les aéroports régionaux abordables et fiables.

●  Recommandation 6 – Vérification des normes de prestation de services et mesures prises par d'autres administrations Que le gouvernement du Canada évalue le rendement des aéroports et des transporteurs aériens en ce qui concerne le respect des normes de service prescrites par le gouvernement fédéral, y compris les retards, les annulations, les vérifications de sécurité, la manutention des bagages, ainsi que les processus frontaliers et douaniers. Transports Canada devrait comparer ces données sur les compagnies aériennes canadiennes et leur performance avec celles d'autres juridictions et publier les résultats.

●  Recommandation 7 – S’assurer que les titres de compétences sont traités rapidement Que le gouvernement du Canada mette immédiatement en œuvre des stratégies visant à réduire les longs délais administratifs pour obtenir les certificats médicaux, les autorisations de sécurité et les autres documents requis pour les pilotes, les membres d'équipage et les autres membres du personnel de l'aéroport, sans compromettre la sécurité.

●  Recommandation 8 – Technologie et solutions numériques Que le gouvernement du Canada collabore avec les administrations aéroportuaires canadiennes, les syndicats et les autres intervenants pour mettre au point des données et des solutions numériques innovantes et investisse dans la technologie afin d'améliorer le rendement opérationnel et l'expérience des voyageurs dans les aéroports.

●  Recommandation 9 – Procéder à un bilan approfondi des leçons tirées du déploiement des restrictions de voyages liées à la pandémie en 2020–2022 Que le gouvernement du Canada mette sur pied un groupe d’experts externes afin de tirer les leçons de la mise en œuvre des restrictions sur les déplacements pendant la pandémie, y compris la façon dont les pénuries de personnel ont exacerbé les problèmes aéroportuaires, dans le but de documenter les politiques et les procédures qui ont fonctionné, et celles qui n’ont pas fonctionné ou qui pourraient être améliorées afin que les aéroports et les transporteurs aériens du Canada puissent être mieux préparés aux circonstances futures semblables.

 




Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur