Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Alors que la reprise se poursuit, ADM vise à assurer aux passagers une expérience fluide durant l’été


Alors que la reprise se poursuit, ADM vise à assurer aux passagers une expérience fluide durant l’été
Philippe Rainville, président-directeur général d’Aéroports de Montréal.

Le trafic de passagers des trois premiers mois de 2023 à YUL Aéroport international Montréal-Trudeau a totalisé 4,5 millions de passagers.

Cela représente 96,7 % du trafic de la période correspondante de 2019, avant la pandémie – soit 86,4 % pour le domestique, 93,9 % pour le transfrontalier (États-Unis) et 105,9 % pour l'international.

Par rapport à la même période en 2022, il s’agit d’une augmentation de 101,6 % – soit 118,4 % pour l’international, 116,8 % pour le transfrontalier et 70,3 % et pour le domestique.


LIRE PLUS – Au 4e trimestre de 2022, le trafic passagers international à YUL a dépassé celui d’avant la pandémie   


De nouveaux visages s'ajouteront aux équipes en place

À l’approche d'une saison estivale plus normale, l'équipe d'ADM multiplie les efforts afin de favoriser une expérience fluide des passagers au sein de ses installations, souligne Philippe Rainville, président-directeur général d’Aéroports de Montréal.

« En plus d'avoir investi plus de 40 M$ pour notamment améliorer de façon significative le traitement des bagages et des voyageurs en correspondance, nous travaillons en continu sur nos processus aéroportuaires, en collaboration avec les transporteurs aériens et agences gouvernementales », indique-t-il.

Le PDG précise que les horaires de vols ont été révisés en fonction de la capacité de YUL et des mesures ont été mises en place pour assurer l'efficience des opérations au sol par les manutentionnaires.

« De plus, dans un souci de maintenir un haut standard de qualité des services, une foire à l'emploi a récemment été organisée à YUL, permettant ainsi d'attirer plus de 1000 participants vers les kiosques de nos nombreux partenaires. De nouveaux visages qui viendront donc s'ajouter aux équipes déjà en place, et qui permettront à Montréal d'être fin prête à recevoir des visiteurs de partout dans le monde…pourvu que la météo estivale ne vienne pas déjouer nos plans! », conclut Philippe Rainville.

Résultats financiers

Au chapitre des résultats financiers, l'autorité aéroportuaire du Grand Montréal rapporte un BAIIA de 88,7 M$ pour le trimestre en revue, soit une hausse de 53,7 M$ par rapport au BAIIA de la même période de 2022.

Rappelons qu’ADM considère le BAIIA (l’excédent des produits par rapport aux charges avant impôts, charges financières, amortissement, dépréciation et quote-part des résultats d’une coentreprise) comme le meilleur indicateur de sa performance opérationnelle.





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur