Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Dimanche,  25 février 2024 04:07 

Air Canada signe l'initiative de réduction de carbone d'Airbus


Air Canada signe l'initiative de réduction de carbone d'Airbus
Airbus A321 d’Air Canada mis à niveau. (Air Canada)

Airbus annonce qu'un contrat a été signé avec Air Canada dans le cadre de l'initiative de réduction des émissions de carbone du constructeur aéronautique. Air Canada devient ainsi la première compagnie aérienne nord-américaine à adhérer à l'offre de captage du carbone d'Airbus.


Le partenaire d'Airbus, 1PointFive, émettra les crédits d'émission de carbone. L'accord d'Airbus avec 1PointFive comprend le préachat de 400 000 tonnes de crédits d'émission de carbone à livrer sur quatre ans. 

Les crédits d'Air Canada seront valables de 2026 à 2029.

« Notre collaboration avec Airbus sur ce projet démontre notre conviction que la formation de partenariats et la collaboration constructive avec les parties prenantes de l'industrie sont le meilleur moyen pour le secteur aéronautique mondial d'avancer dans la réduction de ses impacts environnementaux et de notre empreinte écologique », estime Valérie Durand, Responsable, relations investisseurs et développement durable chez Air Canada.

Une technologie du captage direct dans l'air et de stockage du CO2 (DACCS)

 
La technologie DACCS filtre et élimine les émissions de CO2 directement de l'air à l'aide de ventilateurs d'extraction très puissants. Une fois extrait de l'air, le CO2 est stocké dans des réservoirs souterrains. Les émissions de CO2 libérées dans l'atmosphère lors de l'exploitation des avions ne peuvent pas être éliminées directement à la source, mais grâce à la technologie DACCS, une quantité équivalente peut être extraite de l'air.

« Airbus soutient l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), dont le siège est basé ici à Montréal, au Canada, et ses diverses mesures basées sur le marché, telles que la technologie de captage direct dans l'air et stockage du CO2 (DACCS), en tant que voie de décarbonisation essentielle pour aider l'industrie à atteindre son objectif climatique d'émissions nettes nulles d'ici 2050. Nous sommes très heureux de faire un pas de plus avec Air Canada et de maintenir l'élan pour faire du transport aérien décarboné une réalité. », a déclaré Benoît Schultz, responsable du pays Canada pour Airbus.

En 2022, Air Canada a été l'une des premières compagnies aériennes à signer un accord avec Airbus, s'engageant à négocier l'achat préalable éventuel de crédits d'émission de carbone vérifiés et durables. En outre, Airbus et Air Canada ont tous deux annoncé des investissements dans la société Carbon Engineering (CE), basée en Colombie-Britannique, au Canada, pour soutenir l'avancement de la technologie de captage direct dans l'air (DAC) de CE, qui extrait directement le dioxyde de carbone (CO2) de l'air à grande échelle industrielle.

Cette technologie est complémentaire à d'autres technologies de réduction des émissions de carbone, telles que l'utilisation de carburant aviation durable (SAF) et le renouvellement de la flotte avec des avions de nouvelle génération. À la fin du mois d'octobre 2023, Air Canada exploite une flotte de plus de 131 appareils Airbus, dont la famille A220, la gamme d'appareils la plus efficace de sa catégorie, basée à Mirabel, au Québec (Canada), avec une deuxième chaîne d'assemblage établie à Mobile, en Alabama (États-Unis). 

Pour en savoir plus sur l'offre d'Airbus en matière de captage du carbone et sur le système DACCS, cliquez ici



Pour toute l’actualité du voyage abonnez-vous à PAX : . Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.


Indicateur