Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

ADM cherche à soulager la congestion à YUL alors que la croissance du trafic se poursuit


ADM cherche à soulager la congestion à YUL alors que la croissance du trafic se poursuit
Yves Beauchamp, président-directeur général d'ADM Aéroports de Montréal.

« La croissance du trafic de passagers se poursuit à YUL Aéroport Montréal-Trudeau », se réjouit Yves Beauchamp, président-directeur général d'ADM Aéroports de Montréal, en présentant les résultats du 1er trimestre de 2024.

LIRE PLUS – ADM et les aéroports du Canada applaudissent des mesures du budget fédéral 2024-2025


« Un aéroport dynamique bénéficie à toute sa communauté »

Ainsi, le nombre de passagers à YUL s'est établi à 5 millions au T1, en hausse de 11,3 % par rapport à l'année 2023.

Les secteurs transfrontalier et international ont affiché une croissance soutenue par rapport au même trimestre de 2023. Le trafic international a connu une hausse de 15,9 %, tandis que le transfrontalier (États-Unis) a observé une croissance de 14,4 %.

Le secteur domestique a quant à lui enregistré une hausse de 1,1% par rapport au premier trimestre 2023.

« L'été sera occupé à YUL, ce qui est une bonne nouvelle, puisque cela signifie que les Québécoises et les Québécois auront le monde à leur portée et que Montréal sera visitée par un nombre encore plus important de touristes », déclare le PDG, en saluant « les employés de la communauté aéroportuaire qui contribuent à offrir aux voyageurs un accueil et un service de qualité ».


LIRE PLUS – YUL se flatte de «la plus forte croissance parmi les grands aéroports canadiens»


Un essor assorti de défis

Néanmoins, à l’approche de la période de pointe estivale, cet essor du trafic passagers est assorti de défis.

« Nos équipes multiplient les efforts afin de proposer une expérience plus fluide aux usagers de nos installations », assure toutefois Yves Beauchamp.

« D'ici à ce que notre ambitieux Plan de vol arrive à destination en 2028 avec notamment l'ajout de places de stationnement, de débarcadères, la mise en service de la station du REM et l'ajout d'une jetée satellite, nous devons déployer des alternatives afin de soulager la congestion sur le site aéroportuaire. »

LIRE PLUS – ADM présente son  «Plan de vol pour un YUL plus accessible et plus connecté» 


Des alternatives pour soulager la congestion…

Entre autres initiatives, le PDG indique que, dans les prochains jours, le premier niveau du nouveau stationnement étagé P4 sera transformé en débarcadère express, puis un deuxième sera inauguré en début juin à proximité de Côte-de-Liesse, offrant ainsi un choix aux accompagnateurs.

« Une offre de gratuité pour une période de quarante (40) minutes dans tous les parcs de stationnement devrait également alléger la circulation », poursuit-il.

Yves Beauchamp souligne qu’à travers tout cela, ADM « travaille évidemment en continu à ajuster ses processus aéroportuaires, en collaboration avec les transporteurs aériens et les agences gouvernementales ».


Résultats financiers

Au chapitre des résultats financiers, l'autorité aéroportuaire du Grand Montréal rapporte un BAIIA de 98,4 M$ pour le trimestre en revue. Il s’agit d’une hausse de 9,7 M$ par rapport au BAIIA de la même période de 2023.

Rappelons qu’ADM considère le BAIIA (l’excédent des produits par rapport aux charges avant impôts, charges financières, amortissement, dépréciation et quote-part des résultats d’une coentreprise) comme le meilleur indicateur de sa performance opérationnelle.


 

 


Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et X – Twitter.




Indicateur