Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Lundi,  22 juillet 2024   17:07
+10,7% du trafic passagers en mai: «La tendance de croissance ne semble pas ralentir», constate l’IATA
[Unsplash]

« La forte demande de voyages se poursuit », observe l’Association du transport aérien international (IATA), en dévoilant ses données sur le trafic mondial de passagers pour le mois de mai 2024.

En mai, les compagnies aériennes ont ainsi enregistré une augmentation de 10,7 % de leur trafic en glissement annuel. Elles ont aussi rempli 83,4 % de leurs sièges – ce qui constitue un record pour un mois de mai.

Willie Walsh, directeur général de l'IATA, constate que la tendance de croissance ne semble pas ralentir, avec les ventes de billets pour le début de la haute saison des voyages en hausse de près de 6 %.

L’IATA précise que toutes les régions affichent une forte croissance des marchés de passagers internationaux en mai 2024. De plus, le coefficient d’occupation des sièges a augmenté dans toutes les régions – sauf en Amérique du Nord (où il a baissé de 1,2 point de pourcentage par rapport à mai 2023).


Haute saison d’été : les compagnies aériennes font tout ce qu’elles peuvent, mais…

Si le DG de l’IATA se félicite de la tendance de croissance continue du trafic de passagers, il relève néanmoins que les compagnies aériennes font face à des défis…

« Les compagnies aériennes font tout ce qu’elles peuvent pour assurer à tous les voyageurs un voyage sans heurt durant la haute saison d’été dans l’hémisphère Nord. Mais nos attentes envers les fournisseurs de services de navigation aérienne (ANSP) sont déjà mises à l’épreuve », indique M. Walsh.

Il rapporte que l’on compte 5,2 millions de minutes de retard liées au contrôle du trafic aérien en Europe, avant même le début de la haute saison. Cela démontre clairement, selon lui, que les fournisseurs ANSP d’Europe sont aux prises avec des problèmes non résolus.

« Et les 32 000 vols retardés durant le week-end du Memorial Day en mai démontrent que les problèmes persistent aussi aux États-Unis », mentionne le DG.


IATA : les fournisseurs ANSP doivent rendre des comptes

Selon Willie Walsh, si les compagnies aériennes doivent rendre des comptes à leurs clients, les fournisseurs ANSP doivent faire de même.

« La performance des ANSP est importante pour les clients des compagnies aériennes et les millions de voyageurs. Nous avons tous besoin que ces fournisseurs fassent leur travail efficacement », conclut le directeur général de l'IATA.




Trafic mondial de passagers en mai : les faits saillants, selon IATA

• La demande totale, mesurée en kilomètres-passagers payants (RPK), était en hausse de 10,7 % par rapport à mai 2023. La capacité totale, mesurée en kilomètres-passagers offerts (ASK), était en hausse de 8,5 % en glissement annuel. Le coefficient d’occupation des sièges en mai s’élevait à 83,4 % (+1,7 point de pourcentage par rapport à mai 2023), un record pour un mois de mai.

• La demande internationale a augmenté de 14,6 % par rapport à mai 2023. La capacité était en hausse de 14,1 % en glissement annuel, et le coefficient d’occupation a atteint 82,8 % (+0,3 pp par rapport à mai 2023).

• La demande intérieure a augmenté de 4,7 % par rapport à mai 2023. La capacité était en hausse de 0,1 % en glissement annuel et le coefficient d’occupation atteignait 84,5 % (+3,8 pp par rapport à mai 2023).




Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et X – Twitter.



Partagez cet article:
Indicateur