Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Près de la moitié des destinations dans le monde proposent maintenant des visas pour les «nomades numériques»


Près de la moitié des destinations dans le monde proposent maintenant des visas pour les «nomades numériques»

Le nombre de destinations offrant des visas pour les « nomades numériques » a augmenté considérablement ces dernières années. Près de la moitié des destinations dans le monde proposent maintenant des visas d’une durée d’au moins un an.

Les nomades numériques, rappelons-le, sont ces gens qui utilisent les technologies de l'information et de la communication pour travailler à distance, souvent en voyageant de lieu en lieu.


LIRE PLUS – L’Organisation mondiale du tourisme n’est plus: vive «ONU Tourisme»!


Augmentation du nomadisme numérique

D'après une récente étude de l'Organisation mondiale du tourisme (qui porte désormais le nom d'ONU Tourisme) couvrant 54 destinations, l'essor des visas pour les nomades numériques s'est accompagné d'une augmentation du nomadisme numérique et les destinations, toutes régions confondues, cherchent à répondre à cette tendance du marché.


Une étude complète

ONU Tourisme a publié une étude complète sur les visas pour les « nomades numériques ». Intitulée « UNWTO Brief digital Nomad Visas », ce document de 56 pages (en anglais) examine les programmes de visas pour les nomades numériques suivant sept critères :

  • procédure pour faire la demande;
  • durée du visa;
  • imposition;
  • assurance;
  • logement;
  • conditions minimales de revenus;
  • vérification du casier judiciaire.

L’étude d'ONU Tourisme fait le point sur l'origine et les tendances actuelles en matière de nomadisme numérique et fournit une analyse à l'échelle mondiale des régimes de visas existants pour les nomades numériques dans cinq régions.


Les principales conclusions de l'étude

Les principales conclusions de l’étude d'ONU Tourisme sont les suivantes :

  • 47 % des destinations offrent des visas d'une durée allant jusqu'à un an.
  • 39 % des destinations exonèrent les nomades numériques du paiement d'impôts.
  • 17 % des destinations ne fixent pas de conditions minimales de revenus.
  • 76 % des destinations ont en place une procédure de demande de visa de nomade numérique en ligne.
  • 80 % des destinations traitent les demandes dans un délai d'un mois.
  • Seules 6 % des destinations n'appliquent pas de frais de demande de visa.


Se préparer à ce que sera l'avenir du travail

Un visa de nomade numérique permet de vivre et de travailler à l'étranger en gardant son emploi ou en ayant une activité de travailleur indépendant pour des employeurs ou des clients de son pays ou d'un autre pays.

Ce visa permet aux nomades numériques de poursuivre leur carrière professionnelle tout en profitant de la possibilité d'une immersion dans le style de vie particulier d'une destination, ce qui est largement en phase avec l'évolution future du travail.

En outre, les destinations utilisent ces visas pour attirer des professionnels des secteurs des industries créatives et de la technologie en vue de dynamiser ces activités à l'échelon national.


Souplesse et accès numérique sont essentiels

L'étude d'ONU Tourisme met également en évidence les éléments clé à prendre en considération par les destinations pour proposer des programmes de visas pour nomades numériques ou pour les élargir :

  • Transformation numérique de la destination : étant donné l'importance d'une bonne connexion et de la productivité, les destinations réceptrices ont tendance à investir dans une infrastructure numérique solide. L'internet à haut débit, des espaces de coworking et des logements confortables sont disponibles pour favoriser des conditions optimales de travail à distance.
  • Équilibre entre vie professionnelle et style de vie : en offrant un régime de visa souple, les destinations réceptrices permettent aux nomades numériques de se créer leur environnement de travail en même temps qu'ils s'immergent dans la culture et dans le mode de vie locaux.
  • Future évaluation de l'impact : l'étude souligne l'importance d'établir un nouveau mécanisme d'évaluation de l'impact des programmes de visas pour nomades numériques.






Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.





Indicateur