Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Place des femmes dans le tourisme: encore beaucoup de progrès à faire!


Place des femmes dans le tourisme: encore beaucoup de progrès à faire!

Dans le tourisme, les femmes représentent 54 % de la main-d’œuvre mondiale. Bonne nouvelle : comparé à d’autres secteurs, l’écart salarial entre les sexes est plus réduit et la part de femmes à des postes de responsabilité est plus importante.

Néanmoins, il y a encore beaucoup de progrès à faire, soulignent l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et ONU Femmes à l’occasion de la Journée internationale des femmes.

En effet, les femmes restent concentrées dans les emplois qui sont moins bien rémunérés, précaires et souvent du secteur informel. En outre, des études de l’OMT ont révélé que les femmes ont été plus durement frappées que les hommes du secteur du tourisme par la pandémie de COVID-19.

Par exemple, dans tous les pays de l’enquête réalisée, elles ont été plus susceptibles de perdre leur travail, de subir une réduction d’horaire ou de leur paie, et de devoir assumer davantage de responsabilités de soins.


LIRE PLUS – L'industrie demeure confrontée à un énorme déséquilibre entre les genres   


Un secteur porteur d’opportunités

L’OMT et ONU Femmes profitent donc de la Journée internationale des femmes pour réaffirmer ensemble leur engagement de mettre l’autonomisation des femmes au cœur du développement du tourisme.

« Il faut continuer à tirer parti des possibilités qu’offre le tourisme pour l’autonomisation des femmes et comme secteur porteur d’opportunités », affirment les organisations.

En effet, les études de l’OMT ont déjà mis en évidence l’immense potentiel que détient le tourisme au service de l’autonomisation des femmes de tous milieux.


« Le moment est venu… »

« L’OMT, avec nos partenaires, s’est employée à étudier et à documenter l’immense contribution que les femmes apportent au tourisme. Le moment est venu maintenant pour le tourisme de les en récompenser », déclare le secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, en vantant l’initiative « Centre Stage ».

Il explique que ce modèle a été conçu précisément pour que le tourisme profite aux femmes – « et nous travaillerons sans répit jusqu’à ce que les filles, demain, aient les mêmes chances que les hommes aujourd’hui », assure-t-il.


À propos de « Centre Stage »…

Le projet pionnier Centre Stage a été lancé en 2021 pour remédier à ce déséquilibre et faire une plus grande place au tourisme dans les priorités du développement et l’autonomisation des femmes.

Créé par l’OMT, le BMZ (ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement) et ONU Femmes, Centre Stage propose un modèle de développement du tourisme centré sur la personne humaine et structuré autour des besoins des femmes.

Rassemblant des acteurs publics, des entreprises touristiques et des organisations de la société civile, le projet Centre Stage se flatte d’avoir ainsi formé directement 1800 personnes, alors que 2826 femmes ont décroché une promotion. Par ailleurs, 27 000 personnes ont participé à une enquête et une campagne de sensibilisation mondiale a été menée auprès de plus de 20 millions de personnes.





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur