Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Lundi,  22 juillet 2024   8:01
Ottawa annonce des nominations à la tête de l’ACSTA et de VIA Rail Canada
Nada Semaan (ACSTA) et Mario Péloquin (VIA Rail Canada).

Le ministre des Transports, Omar Alghabra, vient d’annoncer des nominations à la haute direction de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien et de VIA Rail Canada.

À la tête de l’ACSTA

Ainsi, Nada Semaan est désignée au poste de présidente et chef de la direction de l’ACSTA pour un mandat de cinq ans qui a débuté le 3 avril.

Transports Canada souligne que Nada Semaan possède une expérience considérable au niveau de la direction, est une membre active de sa communauté, et apporte un large éventail de connaissances et d’expertise à son poste.

« Je lui souhaite beaucoup de succès alors qu’elle continue de protéger la population canadienne par un contrôle efficace et efficient de la sûreté du transport aérien », déclare le ministre Alghabra.

À la tête de VIA Rail

Pour sa part, Mario Péloquin occupera les présidente et chef de la direction chez VIA Rail pour un mandat de cinq ans qui commencera le 12 juin.

Transports Canada précise qu’il a près de 40 ans d’expérience dans le domaine du transport et de l’industrie ferroviaire. On ajoute qu’il possède une expérience considérable au niveau de la direction, en plus d’être un membre actif de sa communauté.

« M. Péloquin mettra à profit sa vaste expérience dans le domaine du transport et de l’industrie ferroviaire dans ses nouvelles fonctions et sera bien placé pour diriger VIA Rail au cours des prochaines années », assure Omar Alghabra.

À propos de l’ACSTA et de VIA

Le gouvernement rappelle que l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien est une société d’État ayant pour mandat de protéger les gens par un contrôle efficace et efficient des voyageuses et voyageurs aériens et de leurs bagages.

Le budget de 2023 propose d’accorder à l’ACSTA un financement de 1,8 G$ sur cinq ans, à compter de 2023-2024, pour maintenir et rehausser son niveau de service, raccourcir le temps d’attente au contrôle de sécurité et renforcer les mesures de sûreté dans les aéroports.

Quant à VIA, le gouvernement mentionne qu’elle joue un rôle important pour plusieurs personnes parmi la population canadienne, aussi bien lorsque ces personnes utilisent ses services pour se rendre au travail, pour des loisirs ou pour rendre visite à des êtres chers. « Ses services sont essentiels pour de nombreuses communautés éloignées. C’est pourquoi il est important d’avoir un leadership fort à la tête de cette organisation pour assurer la qualité de ses services », souligne-t-on.





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Partagez cet article:
Indicateur