Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Manuvie rassemble une centaine de partenaires – qui lèvent leur verre au futur retraité Jacques Gilbert


Manuvie rassemble une centaine de partenaires – qui lèvent leur verre au futur retraité Jacques Gilbert
Jacques Gilbert et l'équipe de Manuvie.

Chaque année, Manuvie se plaît à réunir ses partenaires de l’industrie dans le cadre d’un grand événement festif à Montréal.

La tradition s’est poursuivie hier (23 mars) alors que l’équipe des ventes a rassemblé une centaine de personnes dans le spectaculaire Lounge qui loge au 8e étage de la Maison Manuvie à Montréal.

Ce choix de lieu constituait une première, l’événement se tenant auparavant au Café Ferrera. Cette réception-cocktail était aussi la première de Manuvie après la pandémie...


Remercier les partenaires pour leur soutien

Dans sa brève allocution, Patrick Brousseau, directeur national des comptes chez Manuvie, a à peine évoqué cette crise, préférant mettre l’accent sur le but premier de l’événement : remercier les partenaires pour leur soutien.

« Parce que sans vous, c’est impossible de faire ce qu’on fait. Il n’y a aucune façon que Manuvie puisse être un leader dans l’industrie sans vous », a-t-il lancé en levant son verre aux partenaires présents.

Du même souffle, Patrick Brousseau a aussi salué son collègue Jacques Gilbert, vice-président adjoint et directeur général de l'assurance voyage, qui vient d’annoncer son départ à la retraite le 28 avril.



« Au revoir Jacques ! »

De fait, plusieurs des personnes présentes à l’événement d’hier tenaient spécialement à y être pour dire au revoir à M. Gilbert. Parmi elles, on a même remarqué la présence de plusieurs acteurs retirés de l’industrie, dont Marc Parsons, ex-RBC Assurances, avec qui M. Gilbert a commencé dans le secteur de l’assurance voyages en 1981.

Prenant brièvement la parole, Jacques Gilbert a confié que se retirer du voyage – le domaine qui est le sien depuis 48 ans – est une décision difficile, et ce, particulièrement à cause des gens qui oeuvrent dans ce milieu.

« Un gros merci pour les années qu’on a passées ensemble. Ça n’a pas été du travail. Ç’a été le fun. J’espère qu’on va se revoir », a-t-il conclu, sous les bravos et les applaudissements.

Pax Nouvelles tient aussi à féliciter Jacques Gilbert pour ses accomplissements et à lui souhaiter bon vent pour ses prochaines aventures.


Jacques Gilbert et l'équipe de Manuvie.


 




Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur