Floride: les Keys fermées aux touristes jusqu'à nouvel ordre

12-09-2017 15:00

Photo : Reuters/Carlos Barria

De loin la région la plus durement affectée par le passage d'Irma, l'archipel autrefois paradisiaque des Keys dans le sud de la Floride déplore des milliers de sinistrés, la destruction totale de 25% des résidences et d'importants dommages sur plus de 60% des structures. Les habitants des iles centrales et australes sont toujours privés de réseau cellulaire, d'électricité — sans parler des denrées et du carburant — et même d'eau potable à certains endroits; ainsi, les touristes sont priés de ne pas se rendre dans la région jusqu'à nouvel ordre.

Il faut savoir que le tourisme représente environ 54% des emplois des Keys et contribue à raison de 2,7 milliards de dollars par année aux coffres de l'État. Tous les hôpitaux sont actuellement fermés.

Entre-temps, les autorités et les sinistrés entament le nettoyage des dégâts, qui s'annonce long et pénible, puisque certaines zones sont toujours recouvertes d'eau et de débris. Selon les autorités locales, "les routes ne sont pas sécuritaires en raison de nombreux décombres et détritus, tels des arbres, des bateaux et des lignes de courant".

irma-foride-voilier-coconut-grove.jpgPhoto : Reuters/Carlo Allegri TPX

"Ce que nous avons vu est horrible. Nous avons observé beaucoup de bateaux échoués et pratiquement toutes les maisons mobiles sont retournées", a constaté Rick Scott, gouverneur de la Floride, après avoir survolé la région.

Irma, alors un ouragan de catégorie 4 sur l'échelle de Saffir–Simpson, a touché le continent nord-américain pour la première fois à Cudjoe Key, à environ 32 kilomètres à l'est de Key West.

Plus de 6,2 millions de personnes sont toujours privées d'électricité dans l'État de la Floride. Tristement, les autorités prévoient de nombreuses pertes de vie dans l’archipel où vivent 80 000 personnes.

Vous désirez commenter ?