Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Lundi,  22 juillet 2024   15:57
En balayant le Yucatan, l’ouragan Beryl a apporté des sargasses – mais il a aussi amélioré des plages!
[Secrétariat de l'Environnement durable et du Changement climatique et Zofemat, 7 juillet 2024]

Riviera Maya News rapporte que le passage de l’ouragan Beryl au Yucatan a laissé 69 tonnes de sargasses sur les plages d'Isla Mujeres.

Après la visite de Beryl, des dizaines d'habitants de l'île ont donc consacré leur week-end à retirer les tonnes d’algues détrempées apportées par l’ouragan. Quelque cinquante volontaires se sont activés, à la fourche et au filet, assistés par une pelle mécanique et deux camions-bennes.

[Riviera Maya News]

C'était la deuxième fois cette saison que les plages de l'île (normalement exemptes de sargasses) en étaient inondées dans la foulée d’une forte tempête. En juin, en effet, les habitants de l'île avaient ramassé plus de 580 tonnes de sargasses sur les mêmes plages, après le passage de la tempête tropicale Alberto.

Après le nettoyage, le gouvernement municipal d'Isla Mujeres (Ayuntamiento d'Isla Mujeres) a publié ceci :

« Nos guerriers de Zofemat Isla Mujeres ne baissent pas la garde pour garder les plages spectaculaires face à l'arrivée atypique de sargasses laissées par l'ouragan Beryl [...] Aidez-nous à garder les plages d'Isla Mujeres belles; n'oubliez pas de jeter vos déchets à leur place ! »

Ouragan Beryl : plusieurs plages de Playa del Carmen ont vu leur érosion s'inverser

Toujours selon Riviera Maya News, le passage de Beryl au Yucatán n'a pas eu que des inconvénients puisque plusieurs plages de Playa del Carmen s’en sont vues améliorées ! En effet, il appert que la tempête a eu pour effet de restaurer la profondeur de certaines plages et d'inverser (légèrement) leur érosion.

[Riviera Maya News / Secrétariat de l'Environnement durable et du Changement climatique et Zofemat, 7 juillet 2024]

Au moins trois des principales plages de la ville auraient ainsi gagné en profondeur à la suite du passage de l'ouragan, soit celles de Fundadores, Punta Esmeralda et Pelícanos.

« Nous n'avons pas perdu de plage, au contraire, nous en avons gagné et nous avons beaucoup, beaucoup de sable », a déclaré María de Lourdes Várguez Ocampo, secrétaire de l'Environnement durable et du Changement climatique de Solidaridad (la municipalité dont fait partie Playa de Carmen).

Une mesure de la profondeur des plages devait être faite une fois la marée descendue afin d'obtenir des informations précises. Néanmoins, Mme Várguez Ocampo qualifiait déjà d’« évidente » l'augmentation de la quantité de sable sur les plages de Fundadores, Punta Esmeralda et Pelícanos.




Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et X – Twitter.



Partagez cet article:
Indicateur