Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Dimanche,  25 février 2024 04:34 

CAA-Québec dévoile les résultats de son sondage sur les intentions de partir en voyage des Québécois


CAA-Québec dévoile les résultats de son sondage sur les intentions de partir en voyage des Québécois
[Pexels / Vlada Karpovich]

« L’hiver, on se prélasse; l’été, on explore. »

Tel est le constat que tire CAA-Québec des résultats de son premier sondage sur les intentions de partir en voyage de ses membres au cours des douze prochains mois.

Sans surprise, les destinations Sud (Mexique, Caraïbes et Amérique centrale) sont davantage convoitées pendant la saison froide, en effet. Durant l’été, les gens se dirigent plutôt vers les États-Unis, l’Europe et le Canada hors Québec.

« Autant bien dire que les Québécois et Québécoises iront se réchauffer à la saison froide, quitte à laisser les voyages plus aventuriers (et plus longs aussi!) pour l'été », résume CAA-Québec.

LIRE PLUS – CAA Québec milite pour «une véritable culture de protection des voyageurs aériens»  


Les Québécois seront nombreux à s’évader en 2024

L’enquête laisse également croire que les Québécois seront nombreux à s’évader en 2024 puisque près de la moitié des membres (46 %) prévoient faire au moins un voyage hors de la province dans la prochaine année.

CAA-Québec relève que pour plus du quart des membres (29 %), le voyage effectué à l’hiver 2023-2024 représente le séjour principal des 12 prochains mois.

De fait, l’enquête confirme que la plage demeure la destination la plus prisée (58%). Bien qu’elle soit en tête dans tous les groupes d’âge, cette donnée est particulièrement frappante pour la tranche des 35-54 ans. Le climat à destination est toutefois le facteur décisionnel (73%), surtout auprès des 55 ans et plus.

Cela dit, malgré l’impact de l’inflation, les membres prévoient quand même faire en moyenne près de deux voyages au courant de la prochaine année, et ce, au coût moyen de 2322 $ chacun.


L’inflation : on s’ajuste, mais on voyage !

L’inflation est sur toutes les lèvres dans la dernière année. Les prix ont explosé partout et le domaine du voyage n’est pas en reste. De fait, le sondage démontre que la grande majorité des personnes sondées (65%) considèrent que l’inflation aura un impact sur le budget voyage.

Les conséquences mentionnées:

• Je diminuerai le nombre de voyages que je ferai dans l’année: 33%
• Je voyagerai en dehors de la haute saison touristique: 24%
• Je séjournerai dans des hébergements moins dispendieux: 22%
• Je raccourcirai mes séjours: 16%
• Je ferai moins d’activités à destination: 16%
• Je me rendrai à destination par la route plutôt que par avion: 11%
• Je changerai mes destinations: 11%

« Signe de la morosité économique, le motif le plus évoqué pour ceux et celles qui ne voyageront pas hors Québec est d'ordre budgétaire (38%) », observe CAA-Québec.

L’importance de se doter d’une assurance… Message reçu !

CAA-Québec relève aussi avec satisfaction que l’importance de se doter d’une assurance pour les soins médicaux d’urgence en voyage a bien été comprise par ses membres. « La pandémie nous aura appris de bonnes leçons », constate-t-on.

En fait, seuls 2 % disent voyager sans cette assurance. En outre, l’enquête révèle que près de la moitié des personnes possédant une assurance voyage incluse dans un programme (carte de crédit, assurance collective de l’employeur, etc.) songent à s’informer sur leur couverture avant de partir.

Il ressort également de l’enquête que la majorité des membres (64%) se gardent « une porte de sortie » en choisissant les options permettant d’annuler ou de modifier leur réservation.

Fait intéressant, les 18-34 ans favorisent une bonne lecture de leur police, alors que les 55 ans et plus décrocheront plutôt le téléphone afin de parler à un conseiller voyage, un agent ou un courtier d’assurances, note CAA-Québec.

« Prendre le temps de lire et de comprendre les inclusions de sa police d’assurance avant le départ est essentiel. Bien que plusieurs voyageurs et voyageuses aient accès à une protection grâce à leur employeur et aux cartes de crédit, les inclusions ne sont pas nécessairement ajustées à leurs besoins », rappelle Suzanne Michaud, vice-présidente assurances, chez CAA-Québec.

LIRE PLUS – CAA-Québec : malgré l’inflation, la reprise amorcée l’an dernier se poursuit


Résultats du sondage en rafale

●  Les principales activités à destination

• Aller à la plage: 52%
• Découverte de l’histoire et de la culture: 43%
• Me reposer, ne rien faire: 39%
• Découverte de la gastronomie locale: 35%
• Découverte urbaine: 31%
• Expérimenter la culture comme les gens du coin: 26%
• Faire des activités sportives estivales: 24%
• Assister à un ou des événements culturels: 20%
• Magasiner: 19%
• Visiter des parents ou amis: 13%
• Faire du tourisme de bien-être: 11%


●  Les principales destinations des 12 prochains mois

• États-Unis: 40% 

  • Nouvelle-Angleterre: 17%
  • Atlantique Sud: 13%
  • Centre du littoral atlantique: 11%

• Mexique et Caraïbes: 35% 

  • Mexique: 12%
  • République dominicaine: 10%
  • Cuba: 10%

• Europe: 31% 

  • France: 10%
  • Italie: 7%
  • Espagne: 6%
  • Portugal: 5%

• Canada hors Québec: 30% 

  • Ontario: 15%
  • Provinces atlantiques: 11%
  • Ouest canadien: 9%


●  Les types d’hébergement lors du voyage principal

• Hébergement traditionnel (hôtel, motel, auberge, gîte): 46%
• Chez des amis ou de la famille: 9%
• Dans une résidence secondaire: 2%
• En resort (bateau de croisière, centre de vacances, station balnéaire): 16%
• Résidence de location (maison, villa, appartement, etc.): 14%


●  La période de vacances du voyage principal

• Automne 2023: 16%
• Hiver 2023-24: 29%
• Printemps 2024: 20%
• Été 2024: 22%


●  La durée du voyage principal

• Longues vacances (7 à 13 nuits): 46%
• Voyage prolongé (14 nuits et plus): 25%
• Court séjour (4 à 6 nuits): 16%
• Escapade rapide (3 nuits ou moins): 7%






Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur