Politique en matière de cookies

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.
En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Qui deviendra la prochaine éditrice d’ExpressVoyage.ca?

23-06-2011 
Maeva, 20 mois, et Mélia, 2 jours

Le 12 octobre 2009, Marie-Klaude Gagnon, éditrice d’Express Voyage et

Marie-Klaude Gagnon

directrice générale de Logimonde, mettait au monde Maeva, un beau bébé de 7,7 livres destiné à lui succéder à la barre des magazines en ligne de Logimonde. Mais les choses se compliquent, car jeudi dernier (le 23 juin, à 13h51), la jeune maman a donné naissance à une autre fille vigoureuse et manifestement combative : Mélia. Ce qui plonge la grand-mère, Uguette Chiasson, présidente de Logimonde, dans un abîme de perplexité.

En effet, Uguette Chiasson voudrait que Logimonde demeure une entreprise familiale et elle espère qu’un jour, sa petite-fille succédera à sa fille, Marie-Klaude, à la tête de son (tout petit) empire médiatique. Or, maintenant qu’elle a deux petites-filles, la question se pose : laquelle assumera la succession à la tête de l’entreprise? S’achemine-t-on vers une rivalité digne des meilleures téléséries américaine? Une compétition aussi féroce que la lutte de nos grands voyagistes pour les parts de marché?

Interrogée à ce sujet, la petite Maeva, dont le sourire enjôleur vient de s’enrichir d’une douzième dent a répondu : «Mama veut bonbon!», ce qui en langage des affaires signifie : «C’est le contraire de la surcapacité : la demande excède nettement l’offre!». Quant à Mélia, elle nous a gratifiés d’un borborygme dont nous tentons encore de déchiffrer la signification, avant de se précipiter vers sa destination de prédilection : le sein maternel. Une destination dont elle revendique d’ailleurs le monopole avec une détermination digne du plus pugnace de nos patrons voyagistes.

Mélia, qui pesait 8,7 livres et mesurait 19 pouces et demi en pénétrant dans notre monde cruel et compétitif, est membre de l’ACTA (Alliance canadienne des têteuses avides), de la CITC (Corporation des inconditionnels des toutous et câlins) et, par solidarité, de la dernière-née des associations (entre derniers-nés, on se comprend!), l’AAVQ (Association des allaités voraces et querelleurs).

Quant à la jeune maman, elle a déclaré : «J’en ai plein les bras. Je songe sérieusement à imposer des frais de service!».




Une de vos collègues vient d’accoucher? Un de vos collègue est devenu papa? Envoyez-nous la photo du bébé et de la maman (ou du papa), avec son nom et celui de l’agence ou du voyagiste (au d’un fournisseur) pour laquelle elle travaille: nous la publierons dans notre section: Les bébés de l’industrie. Envoyez-nous le tout à salledepresse@logimonde.com.

 

 


 

Indicateur