L'ACTA célèbre ses 40 ans en insistant sur l'importance des agents de voyages

08-09-2017 11:00
L'ACTA célèbre ses 40 ans en insistant sur l'importance des agents de voyages

L'Association canadienne des agences de voyages soulignait hier soir sur le Bateau Mouche ses 40 ans d'existence. Plus de 140 agents et acteurs significatifs de l'industrie étaient réunis, et, évidemment, les conséquences désastreuses de l'ouragan Irma étaient sur toutes les lèvres, l'occasion idéale de souligner l'importance du travail des agents encadrés par l'ACTA.

La soirée a débuté par un cocktail sur le pont supérieur durant lequel les agents étaient également invités à participer à la mini foire commerciale dotée d'une dizaine d'exposants, tels Vacances Air Canada, Norwegian Cruise Line, Sandals Resorts, AMResorts et Visit Kissimmee, pour n'en nommer que quelques-uns.

Les convives sont ensuite descendus au pont inférieur pour le repas principal, agrémenté de musique jazz et d'allocutions. La soirée s'est conclue sur un spectacle son et lumières.

"Wow, quelle semaine, hein!", a blagué Patrick Brousseau, directeur national de comptes chez Manuvie. "C'est important de faire affaire avec un agent de voyages, bien sûr, mais il faut aussi se procurer une assistance et assurance voyage. Dont notre produit révolutionnaire lancé il y a quelques mois et qui est exclusif au réseau des agences de voyages. Nos courtiers internes demandent à vendre ce produit mais nous avons choisi de prioriser la relation privilégiée que nous avons avec les agents de voyages et c'est là-dessus que l'on mise pour le futur".

P9083985.jpg

Une présence pan-canadienne

La nouvelle présidente de l'ACTA, Wendy Paradis, a énuméré les nombreuses façons dont l'association représente, éduque, forme et dynamise les agents de voyages partout au pays au moyen de nombreux programmes spécialisés et évènements de réseautage. "Notre but est de réunir toutes les agences de voyages au même endroit afin qu'elles obtiennent la meilleure formation possible pour le bien de leurs clients", a-t-elle déclaré.

En entrevue avec PAXnouvelles.com, André Desmarais, vice-président de l'ACTA, s'estime satisfait de l'évolution de l'organisation:

"C'est motivant de voir que l'ACTA non seulement perdure, mais prend aussi de l'ampleur, au point où elle est devenue incontournable dans l'industrie du voyage. Nous atteignons maintenant les 11 000 membres, c'est tout dire. Elle travaille très fort sur ses quatre piliers, qui sont la formation, l'information, la défense et la promotion. Je suis très fier de faire partie de l'ACTA Québec".

"Nous existons depuis 40 ans et notre force, c'est de protéger l'industrie lorsque nous intervenons auprès des instances gouvernementales ou des tours opérateurs, nous faisons un vaste travail de représentation que plusieurs agents et clients ne soupçonnent pas nécessairement", a expliqué André Desmarais.

Guy Marchand, chef de service principal, Ventes – Québec chez Vacances Air Canada, renchérit sur l'importance de la présence de l'ACTA:

"C'est l'association qui existe depuis le plus longtemps. Les infirmiers font partie d'un ordre, les comptables, les avocats et les ingénieurs aussi; nous avons besoin d'une organisation comme celle-là dans notre industrie au-delà de l'examen de l'OPC. L'ACTA est là pour partager et échanger, pour former ses membres, c'est très important."

P9073903.jpg

Moins connu chez les jeunes?

"Regardez la moyenne d'âge ici ce soir... personne n'est en marchette, mais ce n'est pas très jeune! Ça démontre que les agents de voyages novices ou du moins plus jeunes connaissent moins l'organisation", a souligné Guy Marchand.

Et il n'est pas le seul: plusieurs agents présents sur le navire ont également exprimé des inquiétudes par rapport à la relève au sein de l'ACTA, sachant que plusieurs nouveaux venus dans l'industrie méconnaissent l'ampleur du travail effectué par l'association ou ignorent carrément son existence.

"Je trouve même que les tours opérateurs ne mettent pas assez de l'avant leur enregistrement ACTA; il y a certainement un travail d'éducation à faire. C'est primordial d'avoir cette organisation qui valorise les vrais professionnels du domaine, surtout dans des circonstances comme celles d'Irma. C'est là que l'on reconnait les agents expérimentés", de conclure Guy Marchand.

Des activités partisanes majeures

Au cours du troisième trimestre 2017, l'ACTA s'est impliqué de façon marquée auprès de Transports Canada et de l'OTC au niveau de la Loi sur les transports au Canada et la Déclaration des droits des passagers. L'Association a été conviée à une réunion privée avec le ministre Garneau et le député fédéral Omar Alghabra au cours de laquelle elle a pu exprimer son opinion sur le projet C-49. Elle y a aussi abordé la réduction des taxes et frais d'aéroport afin de ralentir l'exode des voyageurs vers les aéroports américains.

De plus, d'importantes discussions ont eu lieu le 20 juin dernier à l'occasion de la réunion du conseil régional de l'ACTA au Québec; celles-ci portaient notamment sur l'engagement envers l'ATOQ et la gestion de la fraude, sur la création de comités de travail visant à mieux représenter les préoccupations des membres et la modernisation de la Loi sur la protection du consommateur et ses clauses touchant au voyage.