Protection du récif corallien de Cancun

17-11-2009 
On crée le plus grand musée sous-marin du monde pour assurer sa sauvergarde

Le Parc national de la côte ouest d’Isla Mujeres, de Punta Cancún et de Punta Nizuc va installer plus de 400 sculptures dans les profondeurs de la mer des Caraïbes pour créer le plus grand musée sous-marin du monde et préserver le récif corallien. Comme ce parc reçoit environ 750 000 touristes chaque année, Cancún compte rendre l’art accessible en tous lieux, même sous l’eau!

Nécessitant un investissement de 368 000 dollars CAD, cette initiative permettra de divertir les touristes voulant découvrir les fonds marins tout en préservant le récif corallien. 
 
Les sculptures seront ancrées dans le sable blanc du parc national, non loin des coraux et de la vie aquatique. Chaque œuvre d’art sera conçue manuellement avec une base de quatre mètres carrés. Pour divertir les visiteurs, des galeries aux thèmes variés tels que l’armée indigène composée de guerriers mayas seront disposées au long de ce  musée.
Chaque visiteur désirant saluer cette initiative sera invité à écrire un message disposé dans une bouteille attachée à une sculpture. L’un d’entre eux, écrit par Roberto Diaz A., président du Musée sous-marin de Cancún sera « Que nos cœurs ne deviennent jamais aussi durs que nos têtes ». L’art sera alors accessible à tous!   

« Je suis enthousiaste à l’idée de savoir que ceci est le début du plus grand musée sous-marin. C’est une occasion unique pour explorer les limites de l’art et du même coup, conserver le récif » annonce Jason de Caires Taylor, sculpteur anglais participant à cette grande aventure.

La partie la plus importante de ce musée comportera entre 300 et 400 œuvres inspirés de personnages réels. Une fois la première phase de ce projet terminée, d’autres artistes seront encouragés à présenter leurs propres sculptures et apporter leur contribution à ce musée unique en son genre. 

Le directeur du Parc national, Jaime Gonzalez Cano, estime que le parc comptera environ 250 sculptures dans le musée sous-marin.  Il explique que « ce musée sous-marin attirera de nombreux visiteurs et permettra de reposer le récif corallien. C’est donc similaire à un processus de restauration ».